GMF, partenaire de La Trousse à projets

Trousse à projets - Un jardin à l'école Ariane Cassin

Crédit photo : La Trousse à projets - Un jardin à l'école Ariane Cassin.

Soucieuse du développement des projets pédagogiques et des problématiques environnementales, GMF s’est engagée aux côtés de la plateforme La Trousse à projets pour faciliter la mise en œuvre d'initiatives pédagogiques en lien notamment avec l’environnement.

La Trousse à projets est une plateforme de financement participatif, créée à l’initiative du ministère de l’Education nationale, entièrement dédiée au financement des projets pédagogiques des classes de la maternelle au lycée. Depuis sa création en 2017, elle permet de collecter des fonds auprès d’acteurs externes pour réaliser des projets.

GMF s’engage aux côtés de La Trousse à Projets en apportant une aide financière à certaines collectes menées sur la plateforme pour les dynamiser et assurer leur succès. Une attention particulière est portée aux projets en lien avec les engagements RSE de GMF (Accès aux savoirs, égalité des chances et environnement) et notamment au développement des gestes écoresponsables.

Les projets financés en 2021

La biodiversité s’affiche en mosaïque

Ecole Pierre Brossolette d’Argenteuil (95)

Six enseignants et 150 enfants du Val d’Oise se sont lancés entre 2020 et 2021 dans la découverte de la faune et de la flore qui partagent leur lieu de vie.
Les enfants ont dessiné leurs découvertes et se sont fait aider par l’artiste plasticienne Anne Procoudine Gorski pour créer une fresque en mosaïque afin de décorer la façade de l’école.
Les fonds récoltés ont permis de doter l’établissement du matériel nécessaire à la production de l’œuvre.


Ecol’eau

Collège de Baleone (Corse)

Porté par des éco-délégués volontaires, sensibles aux problématiques environnementales, le projet a pour but de sensibiliser les élèves et le personnel du collège aux effets néfastes pour la planète de l’utilisation abusive des bouteilles en plastique.
Pour cela, ils ont souhaité fournir des gourdes personnalisées à l’ensemble des acteurs de l’établissement corse.
Les fonds récoltés ont permis de financer l’achat et la personnalisation des gourdes.


La Gazette du Bois

Collège la grange du bois à Savigny-le-Temple (77)

Lancé par une classe de 3ème de l’établissement, « La Gazette du Bois » est le journal du collège. Il a vu le jour en version papier lors du lancement du premier numéro, avant de prendre le virage du digital pour le deuxième.
Entièrement produit par les élèves, de la réflexion autour des sujets à l’illustration en passant par la rédaction et la mise en page, il met en avant l’actualité interne, les actions menées et les talents de chacun, et les bénéfices servent à financer les sorties scolaires.
Les fonds récoltés ont permis de rembourser les frais engagés pour l’impression du premier numéro et de créer de la trésorerie pour développer le troisième.
 

Le pôle ressource Paul Langevin

Ecole maternelle publique Langevin à Bouligny (55)

Pour son projet pédagogique, l’établissement a souhaité faire de son enceinte un tiers-lieux éducatif au service d’une coéducation réussie. Un projet fort, mené en partenariat avec les familles, les acteurs locaux, la psychologue et l’infirmière scolaire, ou encore la municipalité.
Pour ce faire, des tables rondes sur des thématiques de santé et d’éducation sont organisées régulièrement en présence de spécialistes de ces sujets, et une permanence mensuelle est tenue par la psychologue scolaire.
Ainsi, parents et enseignants bénéficient d’espaces d’écoute et d’échanges dans un seul but, le bien-être des enfants.
Les fonds récoltés ont permis de créer un tableau d’affichage pour attirer du monde lors des tables rondes, mais également de financer la venue des intervenants.
 

Des gourdes éco-friendly pour les lycéens

Lycée polyvalent Les Iscles de Manosque (04)

A l’initiative des éco-délégués de l’établissement des Alpes-de-Haute-Provence, ce projet a eu pour objectif de fournir des gourdes « eco-friendly » à l’effigie du lycée aux élèves internes ou demi-pensionnaires.
L’enjeu, permettre à tous de s’hydrater sans pour autant augmenter la pollution par le plastique, générée notamment par les bouteilles d’eau consommées par l’ensemble des personnes sur le site.
Les fonds récoltés ont permis de financer une partie de la production des gourdes.
 

Renaturation du parvis du collège

Lycée générale et technologique Baudelaire d’Annecy (74)

« Baudelaire se met au vert ! » Difficile de faire plus explicite que l’accroche du projet porté par cet établissement de Haute-Savoie, qui a souhaité développer un aménagement de sa cour, prenant en compte les besoins des lycéens, l'amélioration du cadre extérieur, tout en favorisant la biodiversité et la récupération des eaux de pluie.

Mais plus qu’un projet, et au-delà de l’accompagnement d’architectes et de paysagistes travaillant pour le conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Haute-Savoie, c’est un véritable défi auquel ont fait face les éco-délégués, les classes de seconde et les professeurs engagés dans l’aventure. Ils ont eux-mêmes pensé et conduit toutes les étapes nécessaires, de l’étude de faisabilité à la réalisation des travaux.

Les fonds récoltés ont permis de financer l’exposition et le film présentant le projet, les plans d’arpentage et le défraiement des intervenants.
 

Petits podcasts radio

Ecole primaire des camélias à la Chaloupe St-Leu (île de La Réunion)

Avec en toile de fond des points du programme scolaire, deux enseignants de l’établissement réunionnais ont souhaité développer un projet original et innovant avec les élèves de CE1 et de CM2 de cette école, classée en REP et ayant reçu le label académique "Classes TAAF" (Terres Australes et Antarctiques Françaises).
Trois séries de podcasts ont été produites et diffusées sur la radio publique locale (La Première Réunion Radio), sur la base du travail des enfants, via des récits écrits et lus par eux, entrecoupés de scènes jouées, de mise en son, de bruitages, et ayant pour cadre des îles administrées par la préfecture des Terres Australes et Antarctiques Françaises : Tromelin (îles éparses), les Kerguelen (Terres Australes) et la Terre Adélie (Antarctique).
Les fonds récoltés ont permis de financer l’achat de petites fournitures pour les bruitages et de prendre en partie en charge la rémunération des professionnels techniques (ingénieur du son) participant au projet.

Découvrir et illustrer la biodiversité insoupçonnée qui nous entoure

Collège Herrade de Landsberg à Rosheim (67)

Déjà engagé sur le dispositif #Elèvetonblob, l’expérience éducative de la mission Alpha à laquelle a participé Thomas Pesquet, l’établissement alsacien s’est encore un peu plus investi dans l’année de la biologie avec ce projet de découverte et d’observation des êtres vivants qui l’entourent.
Deux classes de 6ème ont observé, photographié et identifié un certain nombre d’espèces, puis ont fait profiter le public des connaissances et des compétences acquises au gré de cette expérience à travers une exposition.
A noter que l’ensemble de ce projet a été mené et s’est développé dans le cadre d’un « club de la biodiversité » dont les séances se tenaient pendant les pauses méridiennes au collège.
Les fonds récoltés ont permis de financer la réalisation de l’exposition et de proposer à plus d’élèves de participer au projet.
 

Tag ta filière

Lycée professionnel Marie Balavenne de Saint-Brieuc (22)

La crise de la covid-19 a mis en lumière l’importance des métiers de l’aide à la personne. Pourtant cette filière connait des difficultés pour recruter les professionnels de demain.

Afin de participer au rayonnement de cette filière ô combien nécessaire, les élèves de cette classe de CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif (ATMFC) des Côtes-D’Armor, ont décidé de surfer sur le Street art, apprécié par les élèves et célèbre dans la ville grâce au festival annuel « Just Do Paint ».
Ils ont donc créé des œuvres utilisant différentes techniques sur le thème des métiers d’aide à la personne, puis en ont fait une exposition, d’abord au sein même de l’établissement, avant de l’exporter dans les structures, associations et collectivités de l’agglomération pour sensibiliser le maximum de personnes à ce secteur.
Les fonds récoltés ont permis de financer le matériel et les consommables nécessaires à la réalisation de l’exposition, mais également l’intervention d’un grapheur professionnel pour la réalisation d’une fresque sur la façade de l’école, et sur la thématique des métiers d’aide à la personne.
 

La boîte à livres

Collège Voltaire d’Asnières-sur-Seine (92)

Dans le cadre du projet « Silence on lit » en cours dans le collège, et qui consiste à mettre quotidiennement l’établissement à l’arrêt pendant 10 minutes pour qu’élèves et personnels se plongent dans un ouvrage de leur choix, l’établissement des Hauts-de-Seine a souhaité franchir un cap supplémentaire.
En plus de sa volonté de redonner de l’attrait à la lecture et à l’objet livre pour tous, il a souhaité mettre à disposition des boîtes à livres pour ajouter une dimension de partage à son projet.
Les fonds récoltés ont permis de financer l’achat du matériel pour les boîtes et d’étoffer le stock d’ouvrages pour soutenir le projet.

Etre mieux dans son milieu, une école pour être soi

Ecole maternelle René Blanchot de Limoges (87)

Classée en Réseau d’Education Prioritaire Renforcée (REP+), cet établissement limousin souhaite ardemment créer et innover afin de permettre aux enfants de connaître le maximum d’expériences et de bien grandir.

Dans ce cadre, et à partir de l’année scolaire 2021 -2002, l’école maternelle a eu la volonté d’accueillir des animaux formés à la médiation animale pour que les enfants puissent, à leur contact, développer leur confiance et leur estime d’eux-mêmes, à gérer et verbaliser leurs émotions pour atteindre un certain bien-être et apprendre à vivre ensemble, mais aussi à respecter l’environnement.
Pour cette première année, l’établissement a accueilli des poneys, des animaux de la ferme et un chien, pour le plus grand bonheur des enfants, de leur famille et des habitants du quartier.
Les fonds récoltés ont en partie permis de financer la venue des animaux dans l’école.
 

Jardin pédagogique de Saint Charles Camas

Ecole primaire privée Saint Charles Camas de Marseille (13)

Dans ce projet, les chefs d’établissement de cette structure allant de la maternelle à la terminale, ont souhaité faire un clin d’œil historique en développant un projet transversal sur l’environnement et le développement durable.

En effet, l’objectif est aujourd’hui de créer un jardin pédagogique, pour ré-ancrer les jeunes dans la nature, à l’endroit même où fut cultivé un potager à partir de 1854 (avant d’être laissé en friche), à l’époque où les Sœurs de Saint-Charles dirigeaient l’établissement.
Un peu plus d’un siècle plus tard, les élèves ont pu redonner vie à ce site, pour pouvoir ensuite observer, développer leur sens, écouter la nature et le vivant et en prendre soin.
Les fonds récoltés ont permis de financer la préparation du terrain, l’achat des jardinières et de plants, ainsi que l’organisation et la mise en place des projets de chaque classe.
Les détails de tous les projets financés sont consultables sur https://trousseaprojets.fr/

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

En savoir plus

Protéger l’environnement pour une société plus humaine
Protéger l’environnement
pour une société plus humaine
En savoir plus

Ces articles peuvent vous intéresser

Nuage de mots-clés du Conseil scientifique de l’éducation nationale
« Fred, explique moi … » : les vidéos du CSEN

Le Conseil scientifique de l’éducation nationale met à la portée de tous les acteurs éducatifs ses recommandations ainsi que des outils pédagogiques fondés sur la recherche, l’expérimentation et la comparaison internationale. 

Lire la suite
La prime de déménagement pour l'Education nationale
La prime de déménagement pour l'Education nationale

Vous déménagez bientôt et vous vous demandez si vous êtes éligible à la prime de déménagement de l’Éducation nationale ? Cette aide financière est accordée aux fonctionnaires sous certaines conditions en cas de changement de résidence. En quoi consiste-t-elle ? À qui est-elle destinée ? Comment la calculer ? À quelles autres aides pouvez-vous prétendre ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez…

Lire la suite