Organiser les démarches liées à ma fin de vie

Organiser les démarches liées à ma fin de vie

Outre les préparatifs des obsèques, les démarches administratives demanderont du temps et de l'organisation à ceux qui restent. Comment les aider ?

Au moment du grand départ, les proches sont laissés dans un état de profonde tristesse. Voici quelques conseils pour les aider à aborder cette étape douloureuse mais obligée.

La première démarche à accomplir est celle de faire constater le décès par un médecin. Une fois le constat établi, le décès devra être déclaré à la mairie dans les 24 heures.

Les proches pourront ensuite contacter l’entreprise de pompes funèbres qui s’occupera d’organiser les obsèques.

Les organismes à prévenir

Lorsque vous préparerez votre fin de vie, classez soigneusement tous les papiers de votre banque, assurance, entreprise, etc. et entreposez-les dans un endroit fiable. N’oubliez pas d’informer vos proches de l’existence de ces dossiers.

Pour faciliter ces nombreuses démarches, la GMF met à disposition des assurés "Le carnet personnel GMF" à destination des proches. Il recense toutes les étapes et tous les organismes à prévenir dans le cadre du décès d’un proche.

De nombreux organismes doivent être prévenus du départ de la personne comme :

La banque

La banque du proche décédé doit être prévenue au plus vite. L’établissement bancaire pourra ainsi procéder au blocage des comptes. Les éventuels livrets d’épargne ou autres produits de placement seront fermés en attendant la lecture du testament par le notaire. Celui-ci informera l’entourage de la répartition de ces sommes entre les héritiers.

Les diverses assurances

Les sociétés d’assurance maison, automobile, etc. doivent, elles aussi, être informées du décès du souscripteur.

Le logement

Toutes les entreprises fournissant un service au logement du défunt doivent être averties afin de procéder à la résiliation de l’abonnement : électricité, gaz, eau, Internet, etc.

L’entreprise

Si le défunt était salarié, les proches doivent informer l’entreprise du décès. De la même manière si la personne était employeur, le décès doit être annoncé aux employés et collaborateurs.

Une assurance décès pour préserver vos proches ?

GMF vous aide à trouver la solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

Les organismes sociaux

La CPAM, la mutuelle et le cas échéant la Caisse d’Allocations Familiales doivent elles aussi être prévenues du décès. La démarche est aujourd’hui facilitée grâce à la mise en place d’un service en ligne permettant d’informer tous les organismes en n’effectuant qu’une seule déclaration.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Guide des bénéficiaires des contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF
L’accompagnement des bénéficiaires de contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF

Les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie ou de prévoyance décès sont les personnes désignées dans la clause bénéficiaire par le souscripteur/adhérent pour recevoir des capitaux au décès de l’assuré.
Durant cette période difficile, les démarches administratives peuvent sembler complexes à réaliser afin de percevoir les capitaux qui leur reviennent…
Afin d’accompagner au mieux les bénéficiaires, GMF met à disposition un outil qui leur permettra de comprendre et faciliter ces démarches.
Venez le découvrir !

Lire la suite
Guide « Protection et Anticipation »
Guide « Protection et Anticipation »

Que deviendraient ceux que vous aimez s’il vous arrivait malheur ? Vos proches devront, un jour, faire face aux nombreuses conséquences liées à votre disparition. Pour les préserver des aléas de demain, découvrez le guide GMF « Protection & Anticipation ».

Lire la suite