En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies       En savoir plus sur les données personnelles

Les critères de choix d'une assurance de prêt immobilier

Le 21/03/2018

Vous recherchez une assurance de prêt immobilier autre que celle proposée par votre banque ? GMF vous aide à identifier les critères de qualité d'une bonne assurance emprunteur.

paragraphe-2

Vous empruntez à votre banque pour un achat immobilier ? En tant qu’emprunteur, grâce à la loi Lagarde, vous avez le choix de souscrire cette assurance de prêt immobilier dans un autre établissement financier que votre banque !

 

Quelles sont les conditions pour pouvoir prendre une assurance emprunteur ailleurs ?

Vous devez choisir un contrat offrant des garanties équivalentes ou supérieures à celles du contrat proposé votre banque.

Pour être sûr de dénicher le contrat le plus intéressant du marché, il vous faudra prendre en compte un certain nombre de critères :

1- LES RISQUES COUVERTS 

Veillez à ce que l’assurance envisagée propose des garanties équivalentes à celles de votre banque.

Les principales garanties à étudier

Type de garantie description
Décès Garantie qui s'active en cas de décès de l’assuré.
Perte Totale et Irréversible de l'Autonomie (PTIA) Garantie qui s'active lorsque l’assuré est reconnu inapte à tout travail pouvant lui apporter gains et profits, et que son état nécessite d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour accomplir des actes essentiels de la vie courante (se déplacer, se laver, se vêtir, se nourrir).
Incapacité Temporaire de Travail (ITT) Garantie qui s'active lorsque l'assuré se trouve temporairement dans l'incapacité totale d'exercer sa profession.
Invalidité Permanente Totale (IPT) Garantie qui s'active lorsque l’assuré se trouve dans l’impossibilité totale, permanente et présumée définitive de se livrer à une activité professionnelle.
Invalidité Permanente Partielle (IPP) Il s’agit d’une option de la garantie IPT (Invalidité Permanente Totale). Elle s'active si l’assuré présente un taux d'invalidité supérieur à 33% et inférieur à 66%.

A noter : pour chaque garantie, il convient toujours de se référer aux conditions contractuelles.

BON A SAVOIR

Pour apprécier les garanties exigées par l'organisme prêteur, les banques se sont accordées sur 18 critères de garanties. L'organisme prêteur doit indiquer à l’emprunteur les 11 critères qui lui sont indispensables. Ils doivent en plus être publiés sur son site Internet.

2- LE COÛT DE L'ASSURANCE

Selon les caractéristiques de votre crédit immobilier (capital emprunté, taux d’intérêt, durée de remboursement…) et les garanties exigées par votre banque, et éventuellement, celles que l’emprunteur souhaite en plus, l’assureur fera une simulation pour estimer le cout de l’assurance correspondante.

Le devis délivré vous permettra d’y voir plus clair sur le coût global de cette assurance, les cotisations, le taux moyen d’assurance, etc.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Votre cotisation sera-t-elle toujours la même ou, recalculée selon le montant de votre capital restant dû ?
  • Le coût de votre assurance est-il calculé sur mesure ?
  • N’allez-vous pas payer pour des garanties dont vous n’avez pas besoin ?

 

3- LES LIMITES D'ÂGE

Etudiez bien les garanties proposées, car elles présentent des limites d’âge, à l’adhésion, et en fin de garanties. Par exemple, la plupart du temps :

  • Une garantie décès ne peut être souscrite au-delà de 70 ans, et cesse de s'appliquer en moyenne aux 80 ans de l’assuré.
  • Les garanties Perte Totale et Irréversible de l'Autonomie, Incapacité Temporaire de Travail, Invalidité Permanente Totale et Invalidité Permanente Partielle cessent généralement de s'appliquer au-delà des 65 ans de l'assuré.

Par ailleurs, il est important de vérifier que le contrat proposé couvre bien les garanties sur toute la durée du prêt.

 

4- CONTENU ET LIMITATION DES GARANTIES 

Soyez particulièrement attentifs aux points suivants :

  • Prestations versées en cas d’Incapacité Temporaire de Travail, d’Invalidité Permanente Totale et d’Invalidité Permanente Partielle : prenez connaissance des indemnités prévues.
  • Délais de carence : un contrat peut prévoir des périodes pendant lesquelles les garanties perte d’emploi ne jouent pas, même en cas de sinistre.
  • Exclusions de garanties : un contrat d’assurance peut comporter de nombreuses exclusions. Cela signifie que des risques ne sont pas pris en charge par l’assureur, liés notamment au sport et à la santé.

Si vous êtes concerné par une exclusion, vérifiez dans quelle mesure le contrat peut permettre une couverture du risque initialement exclu, en contrepartie d’une tarification spécifique. C’est le rachat d’exclusion.

Cet article vous a été utile ?