Garantie catastrophe technologique auto : que couvre-t-elle ?

Voiture accidentée couverte par la garantie catastrophe technologique auto GMF

Votre assurance auto couvre votre véhicule, sous certaines conditions, dans le cadre d'une catastrophe technologique liée à un incident industriel. Quelle offre souscrire pour bénéficier de cette garantie ? Que comprend-elle précisément ? Comment réagir en cas de sinistre ? Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez...

Qu'est-ce qu'une catastrophe technologique ?

Une catastrophe technologique est un incident industriel majeur, hors nucléaire, qui occasionne des dégâts sur des logements et/ou autres biens comme les véhicules. Cet accident implique des produits chimiques et/ou dangereux transportés ou présents dans des sites industriels classés ou dans un stockage souterrain. Il est reconnu comme catastrophe technologique par un arrêté publié au Journal Officiel.

Pourquoi une garantie catastrophe technologique ?

Suite à l'explosion de l'usine AZF de Toulouse en 2001, la loi "Bachelot" (n°2003-699) du 30 juillet 2003 encadre la prévention des risques technologiques et naturels. Elle prévoit un régime d'indemnisation simplifié et accéléré pour les victimes. Les contrats d’assurance prévoient ainsi une garantie catastrophe technologique au sein des contrats d'assurance auto et multirisques habitation et immeuble. 

Que couvre la garantie catastrophe technologique pour une assurance auto ?

Vous bénéficiez de la garantie catastrophe technologique si vous avez souscrit une garantie Dommages au véhicule. Cette dernière couvre notamment le risque d'incendie et de vol. Les véhicules à usage professionnel ne sont, en revanche, pas concernés.

En cas de catastrophe technologique déclarée, votre assureur prend en charge les frais de réparation ou de remplacement de votre voiture sinistrée, dans les limites prévues au contrat. L'indemnisation reçue est limitée à la valeur d'un véhicule équivalent sur le marché local, hors franchises et taux de vétusté.

Que faire en cas de sinistre lié à une catastrophe technologique ?

Pour déclencher l’indemnisation, l'accident doit être déclaré comme catastrophe technologique par le Gouvernement et doit avoir rendu inhabitables au moins 500 logements. Dans ce cas, vous pouvez donc déclarer les dégâts à votre assureur. Consultez au préalable votre contrat d'assurance auto pour savoir sous quel délai et sous quelle forme lui déclarer le sinistre.

Pour une indemnisation rapide en cas de catastrophe technologique, la procédure d'expertise a été simplifiée. Le niveau d’expertise requis dépend désormais du montant attendu d’indemnisation (décret d’application du 28 novembre 2005). En dessous de 325 €, le montant de vos indemnités vous est versé sans expertise. Par contre, si vous devez recevoir entre 325 € et 6 500 €, il vous faudra réaliser une expertise avant d’être indemnisé. Par ailleurs, au-delà de 6 500 €, une double expertise, appelée expertise contradictoire, sera effectuée par les experts des deux assureurs (celui du conducteur responsable et celui de la victime).

Dans le cas d’une catastrophe technologique, vous êtes indemnisé sous trois mois après estimation du véhicule endommagé. Si l’arrêté de catastrophe technologique est publié après l’expertise, le délai commence à courir à partir de la date de publication.

Vous souhaitez souscrire une assurance auto GMF pour votre véhicule ? N'hésitez pas à contacter nos équipes et à solliciter un devis !

Agent du service public : comment bénéficier de 10% de réduction sur votre contrat d’assurance Auto Pass ?

Agent du service public : comment bénéficier de 10% de réduction sur votre contrat d’assurance Auto Pass ?

Si le véhicule vous appartient ou appartient à votre conjoint ou concubin (y compris partenaire PACS), la carte grise est à votre nom ou à celui de votre conjoint, vous pourrez alors bénéficier de

10% de réduction(1)

sur un contrat d’assurance GMF « Auto Pass », si vous ou votre conjoint – marié ou « pacsé » – êtes agent de la fonction publique, au moment de l’établissement du devis d’assurance auto.

-10%
Je commence ma simulation auto

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Driving school or test. Beautiful young woman learning how to drive car together with her instructor.
Comment assurer sa voiture sans avoir le permis ?

Tout véhicule en état de rouler, même s’il reste au garage, doit être assuré au nom d’un conducteur titulaire d’un permis de conduire en règle. Mais que se passe-t-il si le propriétaire n’a pas encore passé l’examen de conduite ? En fonction des situations, différentes solutions et formules d’assurance auto existent pour assurer sa voiture sans avoir le permis.

Lire la suite
Quelle assurance auto pour les fonctionnaires&nbsp?
Quelle assurance auto pour les fonctionnaires ?

Vous êtes fonctionnaire et vous souhaitez assurer votre voiture. Mais comment faire son choix et éviter les pièges ? Si le prix d’une assurance reste un critère très important, il n’est pas le seul. Il vous faut un contrat d'assurance qui correspond bien à votre usage en tant que fonctionnaire. Le marché de l’assurance automobile est très concurrentiel avec près de 100 acteurs dont certains proposent une offre dédiée aux fonctionnaires, avec parfois des tarifs préférentiels. Quelques conseils pour trouver une assurance raisonnable et adaptée à votre statut d’Agents des Services Publics.

Lire la suite