Assurance vie et assurance décès : c'est pareil ?

Assurance vie et assurance décès : c'est pareil ?

Dernière mise à jour le 17/07/2019Note 5 (1 avis)

Dans le même dossier :

Assurance vie et assurance décès diffèrent dans leurs objectifs, les types de versements, le fonctionnement, etc. Tout pour comprendre leurs différences.

L'assurance vie, en bref

  • Un outil d’épargne et de transmission.
  • Objectif : se constituer ou faire fructifier un capital.
  • Les versements : libres en fonction des possibilités.
  • Comment ça marche : chaque année le capital fructifie si vous investissez sur un contrat ou un support en euros (intérêts capitalisés). L’épargne n’est pas bloquée. En cas de besoin, le capital est en principe disponible à tout moment.
  • En cas de décès : le capital est versé aux bénéficiaires librement choisi par l’adhérent.
  • Spécificité : un cadre fiscal avantageux en cas de rachat après 8 ans ou en cas de décès.

Deux familles de contrats d’assurance vie

  • Les contrats en euros : ils bénéficient chaque année d’un taux de rendement minimum garanti. Votre capital ne peut donc qu’augmenter d’année en année.
  • Les contrats multisupports : ils permettent de choisir un ou plusieurs supports d’investissement, en fonction du niveau de risque que vous êtes prêt à accepter.

L'assurance décès, en bref

  • Un outil de prévoyance
  • Objectif : faire face aux imprévus et protéger ses proches en cas de décès, en leur garantissant un capital.
  • Comment ça marche : en contrepartie des primes versées, un capital fixé à l’avance est versé aux bénéficiaires désignés, en cas de décès ou d’invalidité (comme pour une assurance auto).
  • Les versements : une prime annuelle payable mensuellement est versée à l’assureur.
  • Spécificité : les primes sont acquises à l’assureur et le capital garanti sera versé uniquement si le risque se produit.

Assurance vie ou assurance décès ?

Choisissez la meilleure solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

Deux familles de contrats d’assurance décès

  • Les contrats d’assurance "temporaires" décès : l’objectif est d’assurer, notamment, le risque de décès pendant une période déterminée.
  • Les contrats d’assurance décès "vie entière" : l’objectif est d’assurer le risque de décès, quelle que soit la date du décès.
Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1