Assurance vie et assurance décès : c'est pareil ?

Assurance vie et assurance décès : c'est pareil ?

Assurance vie et assurance décès diffèrent dans leurs objectifs, les types de versements, le fonctionnement, etc. Tout pour comprendre leurs différences.

L'assurance vie en bref

En quelques points, l'assurance vie c'est :

  • Un outil d’épargne et de transmission.
  • Objectif : se constituer ou faire fructifier un capital.
  • Les versements : libres en fonction des possibilités.
  • Comment ça marche : chaque année le capital fructifie si vous investissez sur un contrat ou un support en euros (intérêts capitalisés). L’épargne n’est pas bloquée. En cas de besoin, le capital est en principe disponible à tout moment.
  • En cas de décès : le capital est versé aux bénéficiaires librement choisi par l’adhérent.
  • Spécificité : un cadre fiscal avantageux en cas de rachat après 8 ans ou en cas de décès.

Deux familles de contrats d’assurance vie :

  • Les contrats en euros : ils bénéficient chaque année d’un taux de rendement minimum garanti. Votre capital ne peut donc qu’augmenter d’année en année.
  • Les contrats multisupports : ils permettent de choisir un ou plusieurs supports d’investissement, en fonction du niveau de risque que vous êtes prêt à accepter.

L'assurance décès, en bref

En quelques points, l'assurance décès c'est :

  • Un outil de prévoyance
  • Objectif : faire face aux imprévus et protéger ses proches en cas de décès, en leur garantissant un capital.
  • Comment ça marche : en contrepartie des primes versées, un capital fixé à l’avance est versé aux bénéficiaires désignés, en cas de décès ou d’invalidité (comme pour une assurance auto).
  • Les versements : une prime annuelle payable mensuellement est versée à l’assureur.
  • Spécificité : les primes sont acquises à l’assureur et le capital garanti sera versé uniquement si le risque se produit.

Deux familles de contrats d’assurance décès

  • Les contrats d’assurance "temporaires" décès : l’objectif est d’assurer, notamment, le risque de décès pendant une période déterminée.
  • Les contrats d’assurance décès "vie entière" : l’objectif est d’assurer le risque de décès, quelle que soit la date du décès.

Assurance vie ou assurance décès ?

Choisissez la meilleure solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Un père et son fils sur les épaules
L’assurance-vie engagée et sécurisée : le bon choix des supports d’investissement pour vos projets

L’assurance-vie est un outil d’épargne particulièrement adapté aux projets sur le long terme, alliant sécurité et diversification. Préparer une retraite, transmettre un capital, prévoir les études de ses enfants sont autant de projets pour lesquels GMF Vie est un partenaire solide, capable de vous accompagner sur la durée, pour réaliser des investissements engagés notamment sur les supports en unités de compte(1) labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) et sûrs avec le support en euros.

Lire la suite
isr
ISR : l’épargne au cœur du développement durable

La quête de sens et de valeurs, conjuguée à la préoccupation grandissante face à l’urgence climatique, incitent les Français à se tourner vers les produits d'épargne et d'investissement dits « responsables ». Les fonds ISR(1), qui concilient un impact social et environnemental avec un potentiel de performance économique sur le long terme, en contrepartie de l'acceptation d'un risque de perte en capital, font donc un tabac auprès des épargnants. Pourquoi un tel appétit pour ces produits ? Distinguons le vrai du faux pour investir responsable.

Lire la suite
Guide des bénéficiaires des contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF
L’accompagnement des bénéficiaires de contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF

Les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie ou de prévoyance décès sont les personnes désignées dans la clause bénéficiaire par le souscripteur/adhérent pour recevoir des capitaux au décès de l’assuré.
Durant cette période difficile, les démarches administratives peuvent sembler complexes à réaliser afin de percevoir les capitaux qui leur reviennent…
Afin d’accompagner au mieux les bénéficiaires, GMF met à disposition un outil qui leur permettra de comprendre et faciliter ces démarches.
Venez le découvrir !

Lire la suite