En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Les différents contrats de prévoyance

Publié le 30/11/2016

Comment choisir votre contrat de prévoyance (Temporaire ou Vie entière) ? GMF vous donne les clés pour comprendre les deux familles de contrats d’assurance décès.

paragraphe

 

L’assurance décès est une protection financière pour vous et vos proches (conjoint, enfants, parents…). Par définition, un contrat d’assurance décès assure votre vie contre les risques de décès, d’invalidité et de perte d’autonomie. Il existe 2 familles de contrats d’assurance décès :

  • Les contrats d’assurance « temporaires » décès, qui assurent le risque de décès pendant une période déterminée. Ainsi, vous protégez vos proches pendant la période où ils ont le plus besoin d'aide et vous avez le temps de vous constituer une épargne suffisante pour maintenir leur niveau de vie si vous veniez à disparaitre prématurément.

  • Les contrats d’assurance « vie entière », qui vous assure votre vie durant.

Son principe ?

Garantir un solide capital pour assurer l'avenir et la sécurité financière aux bénéficiaires de votre choix, si vous veniez à décéder. La cotisation mensuelle est calculée en fonction du montant du capital assuré et de votre âge.

Différents niveaux de garanties assurent à vos bénéficiaires le versement d’un capital. Vous déterminez le montant du capital garanti en fonction d’un choix de protection. L’adhésion à un contrat d’assurance décès nécessite généralement des formalités médicales, simplifiées par les assureurs.

Le capital garanti par un contrat de prévoyance (d’assurance décès) peut être versé rapidement aux bénéficiaires, pour leur permettre de faire face aux conséquences financières liées au décès dont :

  • Le coût des obsèques,

  • Les droits de succession,

  • Le règlement des factures et impôts dûs au nom du défunt

picto_temoignage_gmf.png
Témoignage : Faire face en cas de disparition - Paul, 66 ans


En septembre dernier, j'ai malheureusement perdu ma femme ... "Il a fallu faire face aux frais liés à sa disparition, et un peu plus tard, avec mes enfants, aux droits de succession. Au total, cela représentait un peu plus de 20 000 €. Heureusement, nous avions souscrit, il y a 3 ans, un contrat Sérénitude. Deux jours après le décès de ma femme, la GMF m'a versé 10 000 €. Quelques jours après, j'ai reçu le solde, ce qui m'a permis de couvrir la quasi-totalité des frais sans avoir à avancer quoi que ce soit."

Découvrez nos contrats d'assurance décès

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser