Bilan auditif : et si nous prenions soin de notre audition ?

Jeune femme qui écoute de la musique avec un casque

L’audition est un sens essentiel qui nous permet de comprendre et de communiquer. Ainsi l’apparition d’un trouble auditif et en particulier une baisse de l’audition peut avoir des répercussions multiples sur la vie de tous les jours, à la fois physiques, psychologiques et sociales. En France, la surdité concerne 65 % des plus de 65 ans, mais également 6 % des 15-24 ans et 9 % des 25-34 ans(*). La prévention en santé auditive est donc l’affaire de tous, jeunes et moins jeunes. Elle consiste d’une part à limiter notre exposition aux bruits et d’autre part à réaliser un suivi régulier sous forme d’un bilan auditif.

Qu’est-ce qu’un bilan auditif ?

Un bilan auditif est un examen complet de l’audition, réalisé par un audioprothésiste sur rendez-vous ou par un médecin ORL au cours d’une consultation. Chez l’audioprothésiste, le bilan auditif est entièrement gratuit. Chez le médecin ORL, le coût relève d’une consultation de spécialiste.

Un bilan auditif comprend trois étapes :

  1. tout d’abord, un temps d’échange avec le professionnel en santé auditive. Au cours de cette étape, sont abordés le mode de vie de la personne, ses antécédents, ses traitements et d’éventuels troubles auditifs déjà présents ;
  2. ensuite, l’audioprothésiste ou le médecin ORL procède à un examen minutieux des oreilles, à la recherche d’éléments pouvant perturber l’audition comme un bouchon par exemple ;
  3. enfin, la réalisation de différents tests audiométriques, le plus souvent dans une cabine insonorisée permet de tester l’audition. Le résultat est donné sous forme de courbe, ou audiogramme.

Quand faut-il faire un bilan auditif ?

Un bilan auditif est recommandé lorsque l’on constate ou que l’entourage constate une baisse de l’audition. Cela peut se traduire par certains changements au quotidien(**) : en effet, une personne qui entend moins bien va avoir tendance à augmenter le volume de la télévision, à faire répéter ses interlocuteurs, à parler plus fort au téléphone et à avoir du mal à suivre la conversation, etc.

Un bilan auditif est également recommandé en présence d’autres types de troubles auditifs tels que des acouphènes. Il s’agit de bruits, comme des bourdonnements ou des sifflements, entendus dans l’oreille ou dans la tête alors qu'ils n'ont pas été émis par une source sonore.

Idéalement, le bilan auditif devrait se faire en amont de l’apparition de troubles auditifs. Ainsi il convient de réaliser un bilan auditif en présence de certains facteurs de risque tels que :

  • Le métier : bâtiment et travaux publics, industrie, spectacle, etc.
  • Le passe-temps : musique, bricolage, etc.
  • L'âge : programmer un bilan auditif tous les 2 ans à partir de 60 ans.

Que faire si une baisse auditive est constatée ?

À l’issue du bilan auditif gratuit, si une baisse auditive est constatée, l’audioprothésiste oriente la personne vers son médecin ORL pour effectuer des examens complémentaires et bénéficier d’une prescription pour un appareillage, aussi appelé aide auditive ou audioprothèse. Seul le médecin peut effectuer une telle prescription.

La question du coût de l'appareillage est centrale pour les personnes souffrant d'une baisse auditive. Nombreux sont ceux qui envisagent de renoncer aux soins par manque de moyens, or l’offre 100 % Santé de GMF permet aujourd’hui à tous de recourir à une aide auditive de qualité et adaptée à ses besoins, sans reste à charge.

Si l'offre 100% ne correspond pas à vos besoins, vous pouvez bénéficier d'avantages tarifaires auprès des audioprothésistes du réseau Santéclair qui feront baisser de manière conséquente votre reste à charge.

Comment préserver une bonne capacité auditive ?

Préserver son capital auditif, c’est possible en suivant quelques règles simples et de bon sens(***).

En concert, s’éloigner des enceintes, faire des pauses régulières dans une zone calme et porter des bouchons d’oreille.

En écoutant de la musique avec un casque ou des écouteurs, ne pas monter le volume au-delà de la moitié du maximum de l’appareil et limiter la durée d’écoute ; utiliser les casques ou écouteurs fournis avec l’appareil ; attendre d’être dans un endroit calme pour régler le volume et ne pas s’endormir avec un casque ou des écouteurs en fonctionnement. Enfin, un point d’attention pour les populations à risque, à savoir les femmes enceintes, les bébés et les jeunes enfants.

En savoir plus

Comment savoir si vous avez besoin d'un bilan auditif gratuit ?

La Fondation pour l'Audition, fondation reconnue d'utilité publique depuis 2015, vous propose une application de repérage auditif tous publics. Grâce à Höra, testez votre audition et mesurez l’environnement sonore autour de vous.

En 3 minutes, évaluez de façon fine votre capital auditif, grâce à ses multiples fonctionnalités :

  • Test de l’audition en environnement bruyant élaboré et validé par des experts en audiologie
  • Historique complet des résultats détaillés
  • Consultation de conseils et partage des résultats.
Young concentrated brunette woman in glasses working with laptop in her apartment.

Un bilan auditif gratuit pour tous les assuré santé GMF

GMF propose à ses assurés santé d’effectuer un bilan auditif gratuit(2) chez un des 1 100 audioprothésistes partenaires de Santéclair(3), pour cela il suffit de :

  1. se connecter à son espace assuré sur gmf.fr via les services Santéclair
  2. géolocaliser un audioprothésiste ;
  3. le contacter pour prendre rendez-vous.

Le réseau de 1 100 audioprothésistes partenaires(3) de Santéclair, proposent de nombreux avantages

  • Une qualité garantie

    • Un équipement conforme au 100 % sans reste à charge ;
    • des appareils auditifs de grande marque ;
    • le suivi d’appareillage pendant toute la durée de vie de l’appareil auditif et des contrôles réguliers.
  • Des tarifs avantageux

    • Des tarifs jusqu’à 35 %(4) inférieurs aux prix moyens du marché sur les équipements à tarif libre (hors 100 %) ;
    • 20 % de remise sur les piles ;
    • 10 % de remise sur les assistants d’écoute, les produits d’entretien, les bouchons et les accessoires.
  • Des services privilégiés

    • Garantie panne de 4 ans gratuite même sur l’équipement sans reste à charge(5) ;
    • période d’essai de 30 jours(6) ;
    • garantie « satisfait ou échangé » d’un mois après la période d’essai(7) ;
    • kit de démarrage offert ;
    • tiers payant systématique et la possibilité de payer le reste à charge éventuel en 3 fois sans frais(8).

Bon à savoir

100 % des utilisateurs assurés GMF recommandent les audioprothésistes partenaires.(9)

4,75/5 est la note moyenne attribuée aux audioprothésistes partenaires par les assurés GMF.(9)

 

Sources consultées le 1er décembre 2022 :

(*) Inserm. https://www.inserm.fr/dossier/troubles-audition-surdites/

(**) Ameli. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/perte-acuite-auditive

(***) Ministère des Solidarités et de la Santé. https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/activites-humaines/article/prevention-des-risques-lies-au-bruit

 

Mentions légales

(1) DREES – étude qualitative sur le handicap auditif – service étude et recherche n° 131 – Août 2014

(2) Bilan auditif gratuit non médical réalisé auprès des centres auditifs partenaires Santéclair. Pour en bénéficier, le rendez-vous doit être pris et avoir lieu entre le 12/2/2022 et le 31/12/2022.

(3) Les services présentés sont proposés par Santéclair, partenaire de GMF, et réalisés par Santéclair ou par ses partenaires. Ils sont réservés aux assurés GMF titulaires d’un contrat complémentaire Santé Pass en vigueur (attention, en fonction de la nature de votre contrat santé GMF, les services Santéclair peuvent différer). Ces services sont susceptibles d’évoluer dans le temps. Pour localiser les professionnels de la santé et accéder à ces services, rendez-vous dans votre espace client sur gmf.fr (« accéder à vos services santé »), sur l’application mobile GMF, ou contactez votre conseiller GMF.

(4) Tarifs négociés inférieurs aux prix moyens du marché, selon une étude comparative menée par Santéclair en 2019 ou 2020, sur un échantillon de devis réalisés ou de tiers payants facturés en France par des professionnels de la santé (partenaires Santéclair et non-partenaires).

(5) Conformément à la réglementation, en cas de panne de l'appareil auditif dans les 4 ans suivant l'achat, l'appareil auditif est réparé ou échangé (à l'identique ou équivalent) si celui-ci ne peut être réparé, sans franchise.

(6) Conformément à la réglementation, période d'essai gratuite d'au moins 30 jours en situation de vie courante avant toute confirmation d'achat.

(7) En cas d’insatisfaction après achat, possibilité de changer d’équipement dans un délai d’un mois après la période d’essai.

(8) Services proposés selon les partenaires. Pour connaître les services proposés, consultez la fiche de l’audioprothésiste sur Mysantéclair ou renseignez-vous auprès de l'audioprothésiste.

(9) Source : questionnaires adressés par Santéclair aux utilisateurs GMF des réseaux entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Prothèses auditives : combien ça coûte ?
Prothèses auditives : combien ça coûte ?

Vous rencontrez des problèmes d’audition mais vous ne savez pas combien cela va vous coûter et si vous serez pris en charge par la sécurité sociale ? Voici quelques explications qui vont vous permettre de tout savoir sur le remboursement de prothèses auditives.

Lire la suite
Le médecin réconforte le patient
L’hospitalisation à domicile encore trop mal connue

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet de prodiguer des soins à un malade chez lui, évitant ainsi son entrée précoce à l’hôpital ou au contraire sa sortie plus rapide. Mais de quoi parle-t-on précisément ? Qui peut bénéficier de l’HAD ? Quelle est la prise en charge ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’HAD qui prend en charge plus de 20 000 patients par jour, toutes pathologies confondues…

Lire la suite