Le 100% santé : ce qui change pour les prothèses auditives

Aujourd’hui, le reste à charge moyen pour l’assuré suite à l’acquisition de deux prothèses auditives est de 1 700 euros. Depuis janvier 2021, il est de 0 euro si vous choisissez les aides du « panier 100% santé audio ». Découvrez le fonctionnement de ce dispositif qui pourrait bien révolutionner votre ouïe.

Le 100% santé : ce qui change pour les prothèses auditives

On estime à l’heure actuelle que 50% des 6 millions de Français présentant des troubles de l’audition devraient bénéficier d’une aide auditive. Or, seuls 35% sont équipés, un taux inférieur à celui observé dans d’autres pays de l’Union Européenne.

En permettant aux assurés de bénéficier d’équipements auditifs de qualité sans le moindre reste à charge, le 100% santé vise à limiter les causes financières du non-appareillage. Et ainsi promouvoir une action plus préventive en termes de santé auditive.

Les prothèses auditives « 100% santé » : la qualité à portée de tous.

Depuis le 1er janvier 2021, les audioprothésistes ont l’obligation de vous proposer un devis composé d’une aide auditive labellisée « 100% santé ». Ces équipements, dits de « classe I » font preuve de performances techniques et esthétiques élevées :

  • Appareils de type contour d’oreille ou intra-auriculaires pour plus de discrétion ;
  • 12 canaux de réglage et amplification des sons extérieurs ;
  • 3 options minimum dont, entre autres, le sans fil, le système anti-acouphène ou anti-réverbération, le réducteur de bruit du vent, etc. ;
  • 30 jours d’essai avant achat, rendez-vous annuels de réglage de l’appareil et 4 ans de garantie.

Enfin, et depuis le 1er janvier 2021, le renouvellement des équipements auditifs peut avoir lieu tous les 4 ans, y compris pour les équipements « 100% santé ».

Des prix plafonnés et une meilleure prise en charge

Depuis le 1er janvier 2021, le coût des équipements « 100% santé » est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie et la complémentaire santé de l’assuré. Le reste à charge est désormais nul !

Tout assuré conserve la possibilité d’opter pour d’autres équipements, à prix libres. Il reste toutefois gagnant car la hausse de la prise en charge des prothèses auditives par l’Assurance maladie concerne l’ensemble des équipements, qu’il fasse partie du « 100% santé » ou non.

  • Pour les patients de plus de 20 ans, la prise en charge du régime obligatoire passe de 199,71 euros en 2018 à 300 euros en 2019, 350 euros en 2020, puis 400 euros depuis 2021
  • Elle s’élève à 1 400 euros pour les patients de moins de 20 ans.

Sachez toutefois que le remboursement total (Assurance maladie et complémentaire santé) des prothèses auditives hors « 100% santé » est limité à 1700 euros dans les contrats de complémentaire santé dits « responsables », et ce quel que soit le niveau de protection choisie.

Conserver ma complémentaire santé, une bonne idée ?

Pour bénéficier du 100% santé pour votre prothèse auditive, vous devez disposer d’une complémentaire santé « responsable » : celle proposée par votre entreprise si vous êtes salarié du privé ou celle que vous avez souscrite à titre personnel si vous êtes agent public, retraités, étudiants ou sans-emploi.

Vous souhaitez bénéficier des technologies de prothèses auditives les plus évoluées sur le marché ? Il est fortement recommandé de disposer d’une couverture aux garanties solides, comme la complémentaire Santé Pass ou la surcomplémentaire Santé Pass de la GMF.

ampoule-gmf.png

• Les avancées du 100 % santé pour les prothèses auditives.

Désormais, les aides auditives sont intégralement remboursées par l’Assurance maladie et votre complémentaire Santé Pass de GMF. La mesure s’applique à tous les appareils dits de classe 1, des équipements de qualité avec différentes options améliorant leurs performances (réducteur de bruit du vent, orientation automatique des micros, etc.). Le prix inclut les réglages et le suivi pendant 4 ans.

 

• Les limites du dispositif. 

La sélection des équipements remboursables à 100 % est limitée. Si vous souhaitez vous orienter vers un appareil de classe 2 plus performant (grâce notamment à un plus grand nombre de canaux de réglage), il sera à tarif libre donc sans garantie de remboursement à 100 %. Et certaines options très utiles, comme la batterie rechargeable, sont indisponibles sur les appareils de classe 1. 

 

• Les atouts Santéclair.

Chez les audioprothésistes partenaires, au-delà de tarifs négociés sur l’appareil lui-même (jusqu’à 35 % moins chers que la moyenne du marché sur les appareils de classe 2(1)), vous bénéficiez de 20 % de remise sur les piles et 10 % sur les assistants d’écoute, produits d’entretien, bouchons et accessoires notamment. 

Sources :

  • https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/181306_-_dp_-_100_sante.pdf
  • https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/100_sante-des_soins_pour_tous_100_pris_en_charge.pdf
  • https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/100pourcent-sante/espace-professionnels/les-nouvelles-mesures-audiologie/article/la-reforme-100-sante-audiologie
  • https://www.ameli.fr/assure/actualites/des-protheses-auditives-bientot-integralement-prises-en-charge

Les services présentés sont proposés par Santéclair, partenaire de GMF, et réalisés par Santéclair ou par ses partenaires. Ils sont réservés aux assurés GMF titulaires d’un contrat complémentaire Santé Pass  ou Surcomplémentaire 2, en vigueur (attention, en fonction de la nature de votre contrat santé GMF, les services Santéclair peuvent différer). Ces services sont susceptibles d’évoluer dans le temps. Pour localiser les professionnels de la santé et accéder à ces services, rendez-vous dans votre espace client sur gmf.fr (« accéder à vos services santé »), sur l’application mobile GMF, ou contactez votre conseiller GMF.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Le 100% santé dentaire : ce qui change pour vos soins
Le 100% santé dentaire : ce qui change pour vos soins

C’est un fait : les Français vont assez peu chez leur dentiste. En cause : le coût souvent élevé des prothèses dentaires. Entré en vigueur depuis le 1er janvier 2020, le 100% santé dans le secteur dentaire leur permet d’avoir accès à une liste d’équipements – fixée par la loi – sans le moindre à reste à charge. On vous explique tout !