Du nouveau pour résilier son contrat santé

Hand chooses a emoticon icons healthcare medical symbol on wooden block , Healthcare and medical Insurance concept

Jusqu’à présent, il n’était possible de résilier son contrat d’assurance santé qu’à la date anniversaire du contrat ou pour certains motifs, les choses ont changé depuis le 1er décembre 2020. Le point dans cet article.

Qu’est-ce que la loi Résiliation Infra-annuelle ?

Mouvement initié en 2015 par la loi Hamon, la loi du 14 juillet 2019 relative au droit de résiliation sans frais des complémentaires santé permet d’étendre la résiliation infra-annuelle aux contrats d’assurance frais de santé. Concrètement, à compter du 1er décembre 2020, votre contrat d’assurance santé ou mutuelle santé sera résiliable au bout d’un an de couverture, à tout moment, sans frais et sans motif de rupture.

Le but de la loi Résiliation Infra-annuelle est de simplifier les procédures de résiliation et de permettre aux assurés de changer plus facilement de contrat.

Ce que la loi a changé

Avant l’entrée en vigueur de la loi, il fallait obligatoirement attendre la date d’échéance annuelle pour pouvoir se libérer d’un contrat assurance santé. La loi Résiliation infra-annuelle raccourcit le délai et simplifie la procédure puisque dorénavant, pour résilier son contrat, il suffit d'adresser la demande à son nouvel assureur. Et c'est le nouvel assureur qui prendra le relai en effectuant les démarches à réaliser pour la résiliation de l'ancien contrat. 
L’assureur doit confirmer par écrit la réception de la notification.
La résiliation prend effet 1 mois après que l’assureur en a reçu notification par l’assuré. L’assureur dispose d’un délai légal de 30 jours pour rembourser le solde de la prime d’assurance.

Avez-vous pensé à changer d’assurance ?

Vos démarches simplifiées 
Nous effectuons à votre place les démarches auprès de votre assureur actuel.
Pour ce faire, rapprochez-vous de votre agence GMF. 

Sans interruption d’assurance
Nous vous assurons le maintien de la couverture d’assurance pendant la période de transition.
 

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Le médecin réconforte le patient
L’hospitalisation à domicile encore trop mal connue

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet de prodiguer des soins à un malade chez lui, évitant ainsi son entrée précoce à l’hôpital ou au contraire sa sortie plus rapide. Mais de quoi parle-t-on précisément ? Qui peut bénéficier de l’HAD ? Quelle est la prise en charge ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’HAD qui prend en charge plus de 20 000 patients par jour, toutes pathologies confondues…

Lire la suite
tirelire en forme de cochon et stethoscope
Protection sociale complémentaire de la Fonction publique : une réforme bienvenue

Depuis le 1er janvier 2022, les agents de la Fonction publique d'État bénéficient d'un remboursement de 15 euros par mois sur leur complémentaire Santé. Première étape d'une période transitoire, ce nouveau dispositif doit encore évoluer à compter de 2024. Conditions de prise en charge, modalités de remboursement, bénéficiaires… Explication de texte.

Lire la suite