Un bon sommeil pour une bonne santé

Le 13 mars 2020 est la journée du sommeil, à cette occasion GMF souhaite informer ses assurés sur les effets d’un mauvais sommeil et les aider à améliorer leur santé.

Un bon sommeil pour une bonne santé

Actuellement une personne sur 4 souffre d’un trouble du sommeil, surtout d’insomnie.

Si la durée recommandée de sommeil se situe aujourd'hui entre 7h et 9h, plus d'un quart des Français dort moins de six heures par nuit. Nous avons perdu près d’une heure trente de sommeil en 15 ans ! Un sommeil insuffisant en quantité, en qualité et en régularité peut entraîner une somnolence. Ce qui n’est pas sans conséquences : somnolence au volant (représenterait 33% des accidents mortels), difficultés relationnelles, pertes d’efficacité…

Sans parler du coût financier du manque de sommeil qui se chiffrerait à plus de 100 milliards d’euros par an (surtout en terme d’absentéisme). Les conséquences sur la santé peuvent être sévères si l’absence de sommeil se prolonge, il y a des risques d’obésité, de baisse du système immunitaire, de dépression, d’hypertension artérielle… *
Mais mal dormir n’est pas une fatalité ! Une bonne hygiène de vie, des habitudes simples et un peu de patience peuvent permettre d’éviter les troubles du sommeil voire de les supprimer.

* Sources : INPVS, Chaire Prévent’horizon.

GMF vous propose des actions simples pour améliorer votre quotidien et maintenir un bon état de santé général !

Comprendre la structure et l’organisation temporelle du sommeil

Dormir est une activité indispensable à notre santé et déterminante en période d’examens, où une bonne gestion physique et émotionnelle peut faire la différence. Le sommeil est en effet le moment où l’organisme décharge le stress accumulé et récupère de sa journée. Il est important de bien comprendre son organisation pour la respecter et en tirer tous les bénéfices.

Il existe deux types de sommeil :

Le sommeil lent : il est soit léger soit profond. Il diminue le tonus musculaire et constitue la phase de récupération du corps la plus importante.
Le sommeil paradoxal : plus agité, c’est le moment des rêves, mais aussi de la consolidation de la mémoire.
Le sommeil est organisé en cycles, dont chacun dure environ 100 minutes et comprend à la fois du sommeil lent et du sommeil paradoxal. L’endormissement se fait en sommeil léger puis 4 ou 5 cycles se succèdent au cours d’une nuit.
Pendant la première partie de nuit, le sommeil lent et profond domine. Ensuite, le sommeil lent léger devient majoritaire.

Chaque cycle se termine par une phase de sommeil paradoxal, qui devient de plus en plus importante au fur et à mesure de la nuit. Bien sûr, il est préférable de se réveiller à la fin d’un cycle plutôt qu’en plein sommeil profond. Les besoins de sommeil varient selon les personnes et les âges, mais ils sont de 7- 8 heures en moyenne. Quels que soient vos besoins, bien dormir reste la clé pour que votre corps récupère et que votre cerveau intègre toutes les informations emmagasinées dans la journée.

Profitez d’un programme de coaching pour retrouver en 3 mois un sommeil réparateur, sans médicaments !

Grâce à votre contrat Santé Pass, commencez dès maintenant votre coaching basé sur les thérapies comportementales et cognitives pour améliorer votre qualité de sommeil et réduire les troubles liés à l’insomnie.
Vous pourrez ainsi bénéficier de :

  • Un accompagnement personnalisé par des psychologues dédiés, 
  • une sensibilisation à des techniques de relaxation et de gestion émotionnelle, 
  • des activités comportementales, 
  • un forum pour échanger avec d’autres utilisateurs…

Intégré à votre contrat complémentaire santé, vous n’avez aucun coût supplémentaire à verser pour en bénéficier !
 

En savoir plus

Mon Coaching Sommeil

Pour accéder au Coaching Sommeil, il vous suffit de vous connecter à votre espace assuré sur GMF.FR et de cliquer sur
« Services Santéclair ».

J'accède au service
Questions sur le Coaching Sommeil en ligne

Retrouvez les réponses aux questions qui se posent sur ce nouveau service.

Je me renseigne
Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Bien bouger pour rester en bonne santé
Bien bouger pour rester en bonne santé

Pendant le confinement, la majorité des Français a maintenu une activité physique régulière et a même adopté de nouveaux réflexes sportifs. Pour d’autres cette période a été synonyme d’une plus grande sédentarité. Mais pourquoi est-il si important pour votre santé de continuer à pratiquer une activité physique (ou de vous y remettre) ? On vous explique.