Quels sont les risques de votre métier d'enseignant ?

post-it acronyme : rps

Qu’est ce que les risques psychosociaux chez les enseignants ?

Les risques psychosociaux (RPS) sont définis comme des risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par l’environnement professionnel. Ils comprennent en autres :

  • le stress lié au travail et à ses conditions (surcharge de travail, manque de moyens, d’autonomie…),
  • les violences internes (harcèlement, conflit…),
  • les violences externes (insultes, menaces, agressions…),
  • l’épuisement professionnel.

Les enseignants face aux RPS

Selon le rapport de Sylvaine Jégo et Clément Guillo(1) qui porte sur les enseignants face aux risques psychosociaux, les enseignants du premier degré déclarent subir des contraintes de temps et de pressions dans leur métier. Tandis que les enseignants du second degré rencontrent plus de comportements hostiles. Tous indiquent manquer du support de leur hiérarchie et de moyens nécessaires pour mener à bien leur travail, tant au niveau du matériel que celui de la formation. Ils souffrent aussi d’isolement et du manque de soutien entre collègues. De manière générale, les enseignants ont une exposition aux facteurs de risques psychosociaux plus élevée que celle des cadres du secteur privé.

La violence faite aux enseignants

Le rapport « Violence à l’école, Violence au travail »(2), révélait que 17 % des enseignants avaient été victimes de violence et 40 % en ont été témoins. Les auteurs des actes de violences dépendent du niveau d’enseignement. Dans le premier degré, il s’agit principalement des parents, dans le second degré, des élèves et dans le supérieur, des membres du personnel de l’établissement. L’exposition à la violence, dans le cadre professionnel, est évidemment associée à de moins bons indicateurs de bien-être professionnel mais elle retentit aussi sur la qualité de vie globale.

Quelles sont les conséquences de cette exposition ?

Les conséquences sur la santé sont multiples, elles peuvent être neurologiques, psychologiques ou psychosomatiques. Les professeurs qui exercent dans des conditions difficiles sont susceptibles de développer toutes les maladies associées au stress : crises d’angoisse, troubles du sommeil, troubles du comportement. Cela conduit parfois à la dépression, à la consommation d’alcool ou de stupéfiants, à développer des idées suicidaires. Des troubles musculo-squelettiques liés aux contrainte de la posture sont aussi observés : douleurs des membres inférieurs, maux de dos, troubles veineux…

Les dysphonies demeurent classiques chez les enseignants : la moitié d’entre eux rencontre un trouble de la voix au cours de sa carrière.

Source :

  • Ameli.fr
  • https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/article/risques-psychosociaux

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

gamification2
« Serious games » : quand les enseignants se prennent au jeu

Motivation renforcée, engagement accru, créativité développée… les bienfaits du jeu ne sont plus à prouver ! Du primaire au secondaire, les enseignants commencent à s’en emparer : c’est ce qu’on appelle la gamification, ou ludification. Ce concept récent consiste à intégrer des mécanismes de jeu dans les méthodes d'apprentissage. Mais pourquoi y avoir recours ? Comment bien utiliser les jeux pour l’apprentissage scolaire ? Des pionniers nous donnent leurs conseils.

Lire la suite
Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite