Responsabilités de l’enseignant lors d’une sortie scolaire

Responsabilités de l’enseignant lors d’une sortie scolaire

Si l’école est lieu privilégié d’acquisition des savoirs, il est parfois bon d’en sortir, afin de vivre d’autres expériences éducatives, aller humer les mousses et les champignons, apprendre à nager, visiter une exposition, partir en classe de neige… Ces moments riches et inoubliables favorisent l’apprentissage et luttent contre les inégalités sociales. Ils comportent aussi leur lot de responsabilités, en voici quelques unes.

Les sorties scolaires régulières

Elles ont lieu pendant le temps de classe et sont gratuites. Pour ce type de sortie, il faut demander l’autorisation au directeur de l’établissement, informer les familles, respecter le nombre légal d’accompagnateurs. Certaines disciplines (natation, ski, tir à l’arc…) nécessitent un taux d’encadrement renforcé.

Les sorties scolaires facultatives sans nuitées à l’extérieur

La sortie doit être autorisée par la famille et le directeur d’établissement, et les élèves doivent être assurés. En ce qui concerne le transport, si le déplacement se fait en car, il faut vérifier qu’il y a suffisamment de places pour les enfants et les accompagnateurs. Il faut pointer les enfants à chaque entrée dans le véhicule, la liste d’élèves doit comporter numéro de la personne à contacter. Et vérifier les ceintures de sécurité. 

Les sorties scolaires facultatives avec nuitées à l’extérieur

Il faut organiser une réunion d’information avec les familles et qu’elles permettent à leur enfant de participer. C’est l’inspecteur d’académie qui autorise ou non la sortie, en vérifie la bonne inscription dans le projet d’école. La demande doit lui être faite plusieurs semaines à l’avance. Plus encore que pour les autres sorties, le projet sera détaillé et travaillé en classe en amont.

sorties_scolaires_1 (459479551)

En cas de pépin

Si, malgré toutes vos précautions, un problème survient, il faut prévenir les secours, le directeur de l’école et le contact de référence de l’enfant.

En ce qui concerne la  responsabilité civile, c’est à dire la réparation, s'il  y a faute et que cette faute a engendré un dommage, l’Etat se substitue à l’enseignant.

La responsabilité pénale de l’enseignant, elle, peut être engagée si et seulement si l’enseignant n’a pas accompli les « diligences normales » qui découlent de sa fonction, de ses compétences, du pouvoir et des moyens dont il dispose (Article 121-3 du code pénal). 

Enseignant a souscrit l'assurance Professionnelle vie pro

Assurance professionnelle

Enseignants, votre métier comporte des risques qui ne sont pas toujours couverts.
GMF a donc conçu pour vous un contrat d'assurance pour vous protéger dans l'exercice de votre métier.

Découvrir l'assurance professionnelle

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite
Prix Chercheurs en Actes GMF
Prix Chercheurs en Actes : les lauréats de la 3ème édition

Le Conseil scientifique de l’éducation nationale (CSEN), Réseau Canopé, le réseau des INSPE, l’IH2EF, l'IFE et GMF se sont associés pour créer un Prix dédié à l’éducation nationale. Lancé en octobre 2019 et placé sous le patronage du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, le Prix Chercheurs en Actes récompense les actions et les expérimentations concrètes visant à la réussite scolaire de tous les élèves.

Lire la suite