Ce que prévoit la Loi Sapin 2

Ce que prévoit la Loi Sapin 2

Vous vous interrogez sur les conséquences de la Loi Sapin 2 sur la gestion de votre contrat d'assurance vie. GMF vous explique les principales mesures de cette loi.

SON CONTENU

Cette loi du 9 décembre 2016 comprend plusieurs mesures visant à renforcer les pouvoirs du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF).

small-star.pngL'objectif de cette loi est de protéger les clients des organismes d'assurance des conséquences d'une crise financière globale et majeure (crise systémique).

Dans un tel contexte, le HCSF pourrait notamment imposer à l'ensemble des assureurs ou à un sous-ensemble d'entre eux, en vue de renforcer leur solidité :

  • de moins rémunérer leurs contrats afin de se constituer des réserves plus importantes ;
  • de prendre les mesures conservatoires et temporaires suivantes :
    • limiter l'acceptation de versements,
    • limiter pour tout ou partie du portefeuille le paiement des valeurs de rachat, pour une période maximum de 6 mois consécutifs,
    • retarder ou limiter la faculté d'arbitrages ou le versement d'avances sur contrat,
    • limiter la distribution de dividendes aux actionnaires.


Ces mesures concerneraient à la fois les contrats d'assurance vie pour leurs supports en euros comme pour les supports en Unités de Compte.

Ainsi, il s'agit de dispositions exceptionnelles prises en cas de crise financière majeure uniquement, et qui devront faire l'objet d'un avis motivé rendu public, qui sont prises par le HCSF sur proposition du gouverneur de la Banque de France et après avis du collège de supervision de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

De plus, leur durée est de 3 mois renouvelable (si les conditions ayant justifié la mise en place de ces mesures n'ont pas disparu) et la possibilité de limiter la faculté de rachat ne peut être maintenue plus de 6 mois consécutifs.

Ajoutons que la possibilité de bloquer des opérations financières n'est pas nouvelle. En effet, l'ACPR dispose de ce pouvoir depuis 2010 au niveau d'un seul assureur et le HCSF depuis 2013 auprès des établissements bancaires.

A ce jour, ni l’ACPR ni le HCSF n'ont jamais usé de ce pouvoir et cela même durant les dernières crises financières.

La loi Sapin 2 ne fait donc qu'étendre cette possibilité à l'ensemble des acteurs du secteur financier. 

GMF ET COVEA

GMF et le groupe COVEA auquel elle appartient, ont un modèle économique basé sur la durée et la régularité de la performance.

Notre objectif est de maintenir un haut niveau de solidité financière.

La façon dont la GMF a traversé les récentes crises financières en est la meilleure preuve et votre meilleure garantie.

Quel est votre objectif ?

Constituer et valoriser un capital, épargner pour vos enfants, transmettre un capital, prévoir votre succession, préparer votre départ en retraite...

Nous vous aidons à trouver la solution qui vous convient.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Épargne : pensez à la diversifier !
Épargne : pensez à la diversifier !

Selon le baromètre 2021 de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), les Français épargnent 240 euros en moyenne par mois. Épargner permet de faire face à un coup dur ou de prévoir des projets sur le long terme (achat d’un logement, changement d’un véhicule). Et pour faire fructifier son épargne, plusieurs stratégies peuvent être adoptées selon vos besoins et vos objectifs notamment. Quelle épargne choisir ? Pour quels livrets opter ? Découvrez nos conseils avisés pour optimiser votre épargne à long et court terme.

Lire la suite
Jeune femme épargnante chez GMF
Le taux du fonds en Euros bien positionné dans un environnement complexe

Dans un contexte difficile lié à la crise sanitaire, et malgré une année 2021 marquée par une reprise globale de l'économie mondiale la baisse sur les taux d’intérêts continue de s’observer, ce qui impacte les fonds en euros proposés dans le cadre de l'assurance vie. Une situation inédite et un sacré challenge à relever pour les acteurs de ce marché. Mais chez GMF, notre stratégie a toujours été basée sur une priorité, celle d’être solide pour accompagner nos assurés sur le long terme. Aussi, et malgré ce contexte, GMF accompagne et conseille ses clients de manière très compétitive, et leur permet d’envisager sereinement l'avenir de leur épargne investie en euros. On vous explique tout !

Lire la suite