Bien préparer votre retraite

Parce que le départ à la retraite peut se traduire par une baisse brutale du revenu d’un foyer, il est indispensable de préparer cette phase de transition, pour votre avenir, mais aussi pour celui de votre conjoint.

 

Faire une simulation

GMF Conseils en Patrimoine, participez à notre e-conférence

e-conference patromoniale

« Dynamiser ses placements »

Le 27 octobre 2020 à 18h00 en ligne

L'occasion d'aborder ensemble l'essentiel des solutions qui pourront vous aider à optimiser la gestion de votre patrimoine aujourd'hui et pour les années à venir.
Nos experts en patrimoine GMF sont à votre écoute pour échanger sur les problématiques qui vous tiennent à coeur.

Posez votre question dès maintenant et recevez un rappel deux heures avant le début de l'e-conférence en cliquant ci-dessous :

Comment évaluer le montant de votre retraite ? Votre retraite suffira-t-elle à garantir votre train de vie actuel ? Dans le cas contraire, quelles solutions complémentaires envisager ?

Le saviez-vous ?

Pour compléter vos revenus au moment de la retraite, vous pouvez envisager la mise en place d’une rente viagère ou de revenus périodiques.

Anticipation et prévoyance sont les deux conditions essentielles qui vous permettront de préparer au mieux votre retraite.

Une équipe à votre service

Nos Conseillers en Patrimoine sont là pour vous guider.

Prenez rendez-vous au

0 800 501 905 

(numéro vert, gratuit depuis un poste fixe).

Quels revenus à la retraite ?

Afin d'anticiper l'éventuelle baisse de revenus que vous devrez supporter à la retraite, estimez dès maintenant le montant de votre future pension de retraite, en vous basant sur votre vie professionnelle.

Comment obtenir un complément de revenu ?

Assurance vie

Epargnez à votre rythme, avec pour objectif principal de percevoir un complément de revenus au moment de votre retraite.

En cas de besoin, votre épargne reste disponible pour d'autres projets.

BILAN RETRAITE

A votre demande, notre équipe de conseillers en patrimoine réalise un diagnostic de votre situation,

et vous aide à trouver les solutions pour structurer et optimiser la préparation de votre retraite.

La retraite en questions

  • Quand commencer à préparer sa retraite ?

    Dès que possible, commencez à préparer votre retraite !

    Pour cela :

    • Conservez précieusement vos documents clés : bulletins de salaire, relevés de carrière, relevés de situation...

    • Faites vos comptes : estimez les revenus dont vous disposerez, dans la mesure du possible, essayez d'évaluer les charges que vous aurez à supporter.

    • Si vous vivez à deux, assurez-vous qu'en cas de décès le niveau de vie de votre conjoint survivant soit maintenu.

    • Choisissez votre solution d’épargne en vue de la retraite.

  • Quel est l'âge de départ en retraite ?

    Pour les salariés du secteur privé pour les fonctionnaires appartenant à la catégorie "sédentaire"

    • Pour les personnes nées à partir de 1955, l'age légal de départ à la retraite est de 62 ans 
    • Pour les personnes nées avant 1955, l'age légal de départ à la retraite diffère selon l'année de naissance

    Pour les fonctionnaires relevant de la catégorie "active"

    L'âge minimum légal de départ en retraite est de 57 ans.

  • Qu'est-ce que les points retraite ?

    C'est un mécanisme de calcul de la retraite utilisé principalement par les régimes complémentaires (Arrco, Agirc, Ircantec). Au lieu de calculer la retraite comme un pourcentage de salaire, chaque année, ces régimes attribuent aux assurés un certain nombre de points calculés en fonction du montant de leurs cotisations. La pension est égale au nombre total de points acquis multiplié par la valeur du point en euros. 

  • L'assurance vie pour la retraite

    Les objectifs de l'assurance vie

    L'assurance vie peut répondre à plusieurs objectifs : la transmission d'un patrimoine, la constitution d'un capital en vue d'achat immobilier, mais également la constitution d'un complément de revenu pour la retraite.

    Les avantages de l'assurance vie

    Parmi tous les produits existants sur le marché, l'assurance vie présente de nombreux avantages :

    • Elle vous permet notamment d'épargner à votre rythme, en choisissant les montants et la fréquence de vos versements,
    • Votre votre capital reste disponible pour d'autres objectifs avant votre retraite,
    • Vous pouvez également choisir de percevoir votre capital sous forme de rente viagère,
    • En cas de décès, l'assurance vie offre une exonération des droits de succession dans la plupart des cas, selon la règlementation fiscale en vigueur.

    Pour de bénéficier de conditions fiscales optimisées, la durée de détention conseillée d'un contrat d'assurance vie est de 8 ans minimum.

    Afin de se constituer une épargne retraite suffisante, l'assurance vie peut être complétée des contrats spécifiquement dédiés à la préparation de la retraite.

  • Les contrats dédiés à la retraite

    Des contrats d'épargne sont spécifiquement liés à la préparation de la retraite

    Votre épargne est alors bloquée jusqu'à la retraite, sauf dans certains cas trés spécifiques de déblocage anticipé.

    Il s'agit des contrats suivants :

    • PERCO : Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif,
    • PERP : Plan d'Epargne Retraite Populaire, 

    A noter que le Plan d'Epargne Retraite Populaire a pour seul objectif la préparation de la retraite : vous épargnez en vue de percevoir une rente viagère au moment de votre départ en retraite. Vos cotisations versées sur un PERP sont déductibles du revenu imposable sous conditions. 

    Selon votre secteur d’activité, des placements spécifiques vous étaient également proposés. C'était notamment le cas :

    • du contrat Préfon-Retraite, pour les fonctionnaires,
    • du contrat de retraite Madelin pour les travailleurs non-salariés (artisans, commerçants, professions libérales…)
    • ou du contrat de retraite Madelin agricole.

    Un nouveau contrat : le PER (Plan d'Epargne Retraite)

    La loi PACTE entrée en vigueur le 22 mai 2019 prévoit la création de nouveaux Plans d'Epargne Retraite (PER). Proposés aux épargnants depuis octobre 2019, les PER sont destinés à remplacer progressivement les dispositifs précédents.

    A propos du PER individuel

    • Le PER pourra être souscrit par les épargnants qui souhaitent épargner pour leur retraite à leur propre initiative. 
    • Ce PER est destiné à remplacer progressivement les contrats PERP et "Madelin".
    • A compter du 1er octobre 2020, il ne sera plus possible de souscrire à ces anciens dispositifs, et l'épargne précédemment constituée sur ces contrats pourra être transférée vers un PER individuel.

    A propos du PER d'entreprise

    Au sein de leur entreprise, 2 types de PER seront proposés aux salariés :

    • Le PER d'entreprise collectif, facultatif, destiné à remplacer progressivement les contrats PERCO.
    • Le PER d'entreprise obligatoire, destiné à remplacer progressivement les contrats dits "articles 83".

    NB. :  Les détenteurs des anciens dispositifs retraite évoqués précédemment, peuvent toutefois toujours réaliser des versements sur leurs contrats.  

Retraite : conseils et actualités

Retraite : vos questions, nos réponses
Retraite : vos questions, nos réponses

Quel est l’âge légal pour bénéficier de la retraite ? Pourquoi doit-on garder nos bulletins de salaire ? Trouver les réponses à vos questions.