En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Préparer l'avenir de ses enfants et petits-enfants

Publié le 29/11/2016

Pour permettre à vos enfants ou petits-enfants de bien démarrer dans la vie, vous pouvez leur constituer une épargne dès leur plus jeune âge grâce à l’assurance vie. Explications. 

paragraphe

 

POURQUOI ÉPARGNER POUR SES ENFANTS OU PETITS-ENFANTS ?

Constituer une épargne pour ses enfants ou petits-enfants, c’est leur donner un coup de pouce pour réaliser leurs projets futurs : financement des études, achat d’une voiture ou d’un premier logement…

POURQUOI PRIVILÉGIER L’ASSURANCE VIE ?

L’assurance vie est un placement à long terme, idéal pour épargner jusqu’à la majorité des enfants et au-delà selon leurs besoins. Elle offre des perspectives de bons rendements et bénéficie d’une fiscalité avantageuse, avec une exonération totale d’impôt sur les plus-values dans la plupart des cas, hors prélèvements sociaux, pour un rachat après 8 ans(1). Cette épargne est disponible à tout moment. Vous pouvez l’alimenter à votre rythme.

Vous avez aussi la possibilité de diversifier votre épargne, avec le contrat multisupports Multéo, en la répartissant entre un support sécurisé en euros et/ou des supports en unités de compte pour investir sur le marché des actions.

COMMENT OUVRIR UN CONTRAT AU NOM D’UN ENFANT OU PETIT-ENFANT ?

Vous pouvez ouvrir un contrat d’assurance vie directement au nom d’un enfant mineur :

  • Si les deux parents exercent l’autorité parentale, leurs deux signatures seront requises,
  • Si l’autorité parentale est exercée par un seul parent, seule sa signature est nécessaire,
  • Si l’enfant est orphelin ou sous tutelle, la signature du tuteur sera requise.

QUI DISPOSE DE L’ÉPARGNE PRÉSENTE SUR LE CONTRAT D’ASSURANCE VIE ? 

Jusqu’à la majorité de l’enfant, ce sont ses représentants légaux qui peuvent disposer de l’argent présent sur le contrat d’assurance vie. Une fois majeur, l’enfant pourra en disposer librement.

QUI SONT LES BÉNÉFICIAIRES DU CONTRAT D’ASSURANCE VIE?

Si le contrat d’assurance vie est au nom de l’enfant, seule la clause « à mes héritiers » est acceptée si ce dernier est mineur. Une fois majeur, il pourra choisir son ou ses bénéficiaires.

QUAND FAUT-IL OUVRIR LE CONTRAT D’ASSURANCE VIE ?

Il est intéressant d’ouvrir un contrat dès le plus jeune âge de l’enfant, afin de faire courir le délai fiscal de 8 ans du contrat.

 

Sans-titre-1.png
Bon à savoir: TRANSMETTRE SON PATRIMOINE GRÂCE à L'ASSURANCE VIE

Les parents et grands-parents ont la possibilité de donner de leur vivant une somme d’argent qui sera placée sur un contrat d’assurance vie, sans passer par un notaire et en bénéficiant du régime fiscal privilégié des donations, avec le service Avantage-Donation de GMF. La somme donnée est investie sur le contrat d’assurance vie Multéo(2), ouvert au nom de l’enfant ou petit-enfant.

Vous  pouvez solliciter la rédaction d’un pacte adjoint au contrat, permettant de préciser les conditions de la donation (par exemple, la date à compter de laquelle l’enfant pourra bénéficier de l’épargne, au maximum à ses 25 ans).

A noter : pour les grands-parents souhaitant ouvrir un contrat d’assurance vie au nom de leurs petits-enfants, l’accord des représentants légaux est nécessaire.

Définir votre projet d'investissement

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser