Conseils pour rédiger un avis de décès

Services et aides dans mes démarches

Dernière mise à jour le 09/09/2019Note 5 (2 avis)

Dans le même dossier :

Suite à un décès, il faut annoncer la triste nouvelle aux proches du défunt ainsi qu’aux connaissances plus éloignées. Quelques conseils.

Pour annoncer la nouvelle aux personnes proches du défunt (famille, amis, collègues, connaissances), on peut écrire un faire-part de décès.

Cette démarche peut souvent s’accompagner de la publication d’un avis de décès dans un journal local, régional ou national, pour informer un public plus large de la nouvelle et ainsi préciser la date et le lieu de la cérémonie.

Le choix du journal dépend du budget alloué. La tarification revient au nombre de lignes ainsi qu’à la notoriété de la publication (il faut compter au minimum 250 €).

Que mentionner dans l’avis de décès ?

La rédaction respecte des formules usuelles de circonstance. L’avis de décès se divise généralement en 3 parties.

Présentation de la famille

D’abord apparaît le nom des personnes qui font part du décès. Son conjoint, ses enfants, ses petits-enfants et arrières petits-enfants, etc. L’ordre des personnes citées dépend de la situation maritale du défunt (marié, célibataire, divorcé, etc.).

Annonce du décès

Apparaît ici le nom du défunt : le prénom du défunt suivi de son nom en majuscule. Il est fait mention du lieu, et de la date du décès de la personne, en donnant son âge au moment du décès.

Une assurance décès pour préserver vos proches ?

GMF vous aide à trouver la solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

Détails sur la cérémonie

Sont détaillés la date, le lieu et l’heure de la levée du corps, de son inhumation ou de sa crémation, et les précisions concernant la célébration religieuse s’il y en a une.

En fin d’avis de décès, il est possible d’indiquer l’adresse principale de la famille. Il peut être précisé que les obsèques ont déjà eu lieu, si tel est le cas.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1