En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Le scooter : un cadeau pour l'été à surveiller

Le 27/06/2017

C’est peut être la récompense promise à votre enfant en cas de réussite à son examen. Très prisé en cette période, le passage à son premier engin motorisé doit être aussi l’occasion de le (ou la) responsabiliser.

paragraphe

LE DÉBRIDAGE : COURANT ET DANGEREUX

C’est une des grandes tentations pour les ados en recherche de vitesse et sensation face à des cyclomoteurs de moins de 50cm3 limités à 45 km/h (article R 311-1 du code de la route).

Le débridage (ou kitage du pot d’échappement), bien qu’interdit par la loi, reste une pratique encore courante pour cette catégorie de deux roues, faites le test en recherchant les tutoriels en vidéo sur le web…

QUELS SONT LES RISQUES ?

Il y a bien sûr celui de l’accident. La structure du scooter, mais aussi ses divers éléments de sécurité (freinage, direction…) ne sont pas conçus pour résister à une vitesse supérieure à 50 km/h, sans oublier une usure prématurée du scooter ou du cyclomoteur.

L’autre risque, en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Votre enfant risque une amende de quatrième classe mais aussi l’immobilisation ou dire adieu à son scooter et aux virées avec les copains.

En cas de sinistre, les contrats d’assurance prévoient généralement un refus de pris en charge suite à une transformation notable du véhicule non autorisée.

COMMENT SAVOIR SI SON SCOOTER EST DÉBRIDÉ ?

Le premier élément est bien sûr la vitesse ; si votre adolescent arrive à plus de 50 km/h, il y a peu de doutes … Par ailleurs un bruit plus important ou une modification du pot d’échappement doivent vous alerter. Dans ce cas, une bonne discussion s’impose pour lui expliquer les risques.

Sans-titre-1.png
LE SAVIEZ-VOUS ?

Près d’un scooter sur deux expertisés après un accident corporel était débridé (étude de la FFSA réalisée sur 2018 cyclomoteurs accidentés en 2007). Un débridage qui augmente de 30% les dommages corporels sur le conducteur.

Cet article vous a été utile ?