Comment devenir douanier ?

Comment devenir douanier ?

Quels sont les concours à passer pour devenir douanier ? Quid des épreuves ? On vous dit tout.

Que ce soit à l’occasion d’une importante saisie de drogue ou du démantèlement d’un trafic de contrefaçon par exemple, les douaniers font régulièrement la Une de l’actualité. Vous souhaitez rejoindre les quelques 18.000 agents des douanes qui œuvrent au quotidien, en bureau ou sur le terrain ? On vous dit comment faire.

Comment devenir douanier ?

Vous êtes titulaire d’un CAP, du bac ou d’une licence (bac+3) ? Vous êtes de nationalité française, ressortissant de l'Union européenne ou de l’espace économique européen ? Vous jouissez de vos droits civiques et avez effectué la journée d’appel à la défense ? Alors vous pouvez passer l'un des 3 concours organisé par le ministère de l'Action et des Comptes publics.

Le concours pour devenir agent de constatation des douanes

Il s'agit du premier échelon de la profession. Il correspond à la catégorie C. Il vous permettra par exemple de devenir motocycliste des douanes, mécanicien des douanes, marin des douanes, maître-chien, etc.

Pour pouvoir vous présenter au concours, il vous suffit d'être titulaire du Brevet des collèges. Les épreuves se déroulent en trois phases :

  • La pré-admissibilité. Vous devrez répondre à un questionnaire à choix multiples qui évaluera vos connaissances de base, mais aussi vos compétences en français, en mathématiques et en raisonnements logiques. Durée de l’épreuve : 1h30.
  • L’Admissibilité. Vous aurez 3 heures pour résoudre des cas pratiques.
  • L’Admission. Pendant 20 minutes, un jury évaluera à l’oral vos motivations et vos capacités pour exercer la fonction de douanier.

Notez que si vous avez choisi la branche surveillance, vous devrez également passer une épreuve physique composée de deux courses (un sprint sur 60m et une d’endurance sur 2.000m) et de deux tests d’endurance musculaire (gainage et pompes).

Si vous réussissez le concours, vous serez alors nommé « agent de constatation stagiaire des douanes » puis vous suivrez une formation de 1 an, dont 3 mois d’enseignement professionnel à l’École Nationale des Douanes de La Rochelle. Si vous réussissez les différents contrôles de connaissances tout au long de votre formation, vous serez alors titularisé « agent de constatation des douanes de 1ère classe ».

Concrètement, vous pourrez être motocycliste des douanes, mécanicien des douanes, marin des douanes, maître-chien, etc.

Le concours pour devenir Contrôleur des Douanes

Il s'agit d'un concours de catégorie B. Par conséquent, il faut être titulaire d'un baccalauréat (ou d’un diplôme équivalent) pour pouvoir vous y présenter. Une fois admis, vous pourrez être vérificateur des marchandises, enquêteur, informaticien, chef d'équipe ou d'unité, contrôleur de maintenance aéronautique, etc.

Là encore, le concours se déroule en trois phases.

  • La pré-admissibilité. Vous devrez répondre à un questionnaire à choix multiples qui évaluera vos connaissances de base, mais aussi vos compétences en français, en mathématiques et en raisonnements logiques. Durée de l’épreuve : 1h30.
  • L’Admissibilité. Vous aurez 3 heures pour faire la synthèse d’un texte relatif à des questions économiques et sociales et répondre à une liste de questions. Puis à nouveau 3 heures pour effectuer une deuxième épreuve écrite à choisir au moment de votre inscription au concours parmi les propositions suivantes : résoudre un problème de mathématiques ; résoudre un exercice de comptabilité privée ; composer sur un sujet donné ou sur un cas pratique d’économie ; composer sur un sujet donné ou sur un cas pratique de droit ; composer sur un sujet donné ou réaliser une synthèse à partir d’un ensemble documentaire de géographie économique ; composer sur des questions portant sur des connaissances techniques de navigation maritime.

Si les sujets précédemment cités ne vous inspirent pas plus que ça, pas de panique : vous pourrez grappiller des points lors d’une épreuve écrite facultative. Vous aurez alors 1h30 pour traduire en français un document rédigé en allemand, en anglais, en espagnol, en italien, en russe, en arabe ou en chinois. Pour ces deux dernières langues, vous aurez le droit à un dictionnaire.

  • L’Admission. Pendant 25 minutes, un jury évaluera à l’oral vos motivations et vos capacités pour exercer la fonction de douanier. Puis, pendant 15 minutes, vous serez interrogé dans la langue étrangère de votre choix (anglais, allemand, espagnol, italien, arabe, chinois ou russe). Enfin, vous devrez également passer une épreuve physique composée de deux courses (un sprint sur 60m et une d’endurance sur 2.000m) et de deux tests d’endurance musculaire (gainage et pompes).

Si vous réussissez le concours, vous serez alors nommé « contrôleur stagiaire » puis vous suivrez un stage d’un an divisé en deux parties, l’une au sein de l’École Nationale des Douanes de La Rochelle et l’autre au sein d’un service déconcentré de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI).

Si vous réussissez les différents contrôles des connaissances tout au long de votre formation, vous serez alors titularisé « contrôleur des douanes et droits indirects de 2ème classe ».

Le concours pour devenir Inspecteur des Douanes

Il s’agit d’un concours d'entrée de niveau A, le plus élevé. Il est ouvert seulement aux titulaires d'une licence. Par ailleurs, il est plutôt réservé aux candidats ayant de bonnes bases dans le domaine du droit.

Une fois admis, vous pourrez être inspecteur poursuivant, inspecteur du recouvrement, formateur, conseil aux entreprises, agent d'encadrement, auditeur, enquêteur, chef de service douanier et de la surveillance, officier de douane judiciaire, inspecteur programmeur système d'exploitation, etc.

Comme les deux autres concours organisés par le ministère de l'Action et des Comptes publics ouvrant le droit à exercer l'un des 400 métiers de la douane, il se déroule en trois phases.

  • L’Admissibilité. Elle contient trois épreuves écrites + une épreuve facultative. Dans un premier temps, vous devrez, pendant 4 heures, faire la synthèse d’un texte relatif à des questions économiques, sociales et financières. Ensuite, vous aurez 3 heures pour démontrer vos connaissances dans l’un des domaines suivants : droit constitutionnel, droit administratif et libertés publiques, droit pénal, institutions, droit et politique communautaires, droit des affaires. Enfin, vous aurez également 3 heures pour mettre en avant vos acquis dans l’un des domaines suivants : géographie économique et humaine, analyse économique, comptabilité et analyse financière, gestion et administration des entreprises.

À noter que l’épreuve écrite facultative (2 heures) est la même épreuve linguistique que celle proposée par le concours pour devenir Contrôleur des Douanes.

  • L’Admission. Pendant 30 minutes, un jury évaluera à l’oral vos motivations et vos capacités pour exercer la fonction de douanier. Puis, pendant 40 minutes, vous serez interrogé sur le thème de la finance et de la gestion publique. Enfin, vous serez interrogé dans la langue étrangère de votre choix (anglais, allemand, espagnol, italien, arabe, chinois ou russe). Si vous réussissez le concours, vous serez alors nommé « inspecteur élève » puis vous suivrez une formation de 1 an à l’École Nationale des Douanes de Tourcoing.

Si vous réussissez les différents contrôles des connaissances tout au long de votre formation, vous serez titularisé en tant qu’inspecteur des douanes et droits indirects. Vous devrez toutefois suivre une formation de 6 mois pratique dans votre lieu d’affectation.

Pour connaître les salaires des différentes catégories de douaniers, n’hésitez pas à lire l’article que nous avons consacré au sujet. Quel est le salaire d'un douanier ?

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Quel est le salaire d’un douanier ?
Quel est le salaire d’un douanier ?

Le salaire d’un douanier dépend du poste qu’il occupe, de son grade et de son échelon. Il est à noter que le douanier bénéficie par ailleurs de nombreuses primes et indemnités. Revue de détails.