Enseignant : passez en frais réels pour faire baisser le montant de vos impôts.

Enseignant : passez en frais réels pour faire baisser le montant de vos impôts.

Bon élève, vous avez déjà enregistré votre déclaration de revenus. Mais abattement ou frais réels, êtes-vous sûr d’avoir fait le bon choix ?

Pour commencer, petit rappel sémantique ! On entend par frais réels, tous les frais inhérents à votre activité professionnelle, non couverts par des allocations spéciales. Or, même en tant qu’enseignant, ces frais dépassent parfois les 10% d’abattement. Passer aux frais réels peut alors faire baisser le montant de vos impôts !

Les 4 types de frais réels à prendre en compte

Les frais de déplacement  

Vous pouvez déduire vos frais de déplacement domicile-travail dans la limite d’un aller-retour de 80 km par jour travaillé. Le calcul des frais kilométriques s’établit selon un barème publié sur le site des impôts. Il dépend du nombre de km parcourus, du véhicule, de sa consommation en carburant mais aussi des dépenses annexes comme les réparations ou l’assurance. 

D’ailleurs, avez-vous vérifié avec votre conseiller que vous disposez toujours du contrat d’assurance auto le mieux adapté ? Il y a peut-être aussi là des économies à la clef !

En tant qu’enseignant, vous pouvez bénéficier de -10% sur votre assurance auto. Découvrez votre tarif en réalisant un
devis d’assurance auto ou en vous faisant rappeler gratuitement.

Chez GMF, nos offres d'assurances enseignant sont adaptées à votre vie personnelle et professionnelle.

découvrez votre tarif      rappelez-moi

Les frais de logement 

Loyer, chauffage, Internet, électricité, taxe d’habitation… une part de ces frais peut être déduite au prorata de la surface de votre logement occupée par votre activité professionnelle. Entrent aussi dans cette catégorie, les frais de déménagement vous concernant, si celui-ci est motivé par un rapprochement de votre lieu de travail, ou encore les frais de double résidence. 
 

Les frais de « bouche » 

Si vous ne pouvez pas rentrer chez vous déjeuner, vous pouvez déduire le coût de vos repas excédant 4,85 €, c’est-à-dire l’estimation par les impôts du prix d’un repas à domicile en 2019.
 

Les dépenses professionnelles 

Chaise de bureau, documentation, fournitures… tous ces achats peuvent être déduits de vos revenus. Le matériel informatique aussi, mais la déduction sera alors proportionnelle au temps affecté à l’usage professionnel. Précision importante, pour les appareils de plus de 500 € hors taxe, l’abattement s’étale sur plusieurs années. Les cotisations syndicales ou associatives sont également éligibles à cette catégorie. 

Au final, mises bout à bout, toutes ces dépenses peuvent finir par dépasser allègrement les 10% d’abattement forfaitaire. Alors à vos calculettes !

Infographie sur les abattements et frais réels : exercice de calcul. Un enseignant déclare 25000 € annuels, à partir de quel montant les frais réels deviennent intéressants ? Corrigé l'abattement de 10 % équivalant à 2500 euros, le passage aux frais réels devient avantageux dès lors que ceux-ci dépassent 2500 euros. Source : juliendelmas.fr. Montants en TTC.

 

Les frais réels ont fait baisser vos impôts ? Découvrez nos solutions d’épargne assurance vie !  

GMF vous accompagne dans l'exercice de votre fonction

En tant que personnels de l'enseignement, vous méritez une attention particulière. Vous avez choisi de mettre votre vie au service des citoyens, il est indispensable que vous soyez protégé par quelqu’un qui vous connaît bien. Avec la GMF, découvrez nos offres d'assurances enseignant adaptées à votre vie personnelle et professionnelle.

Découvrez vos offres dédiées

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser