Prévoir ses obsèques à l'avance

Prévoir ses obsèques à l'avance

Préparer ses obsèques à l’avance permet de faire respecter ses volontés et de tranquilliser ses proches en leur facilitant certaines démarches.

Organiser ses funérailles de son vivant est une démarche de plus en plus courante : selon une étude Crédoc en 2014, 48% des Français ont déjà laissé des instructions concernant leurs obsèques(1).

Pour s’assurer que tout se fasse dans les meilleures conditions, plusieurs étapes sont à respecter.

Faire respecter ses dernières volontés

Dans le cadre de l’organisation de funérailles, les proches du défunt sont dans l’obligation de respecter ses dernières volontés. Si vous avez des souhaits spécifiques concernant vos obsèques, vous pouvez en parler oralement à vos proches, mais l’idéal est de rédiger clairement vos volontés sur un papier, à leur remettre et à conserver également dans votre livret de famille.

Vous pouvez y indiquer de manière plus ou moins détaillée vos choix concernant la cérémonie (civile ou religieuse), la sépulture (inhumation ou crémation), le lieu de repos, la société funéraire…

À défaut, ce sont les proches qui prendront les décisions relatives à l’organisation des funérailles.

Afin de faciliter les démarches administratives pour vos proches, n’oubliez pas de classer soigneusement vos papiers (banque, assurance, entreprise…) et indiquez-leur où les retrouver.

Financer ses obsèques

Le coût moyen  des obsèques est de 3 350 €(2) (hors caveau et concession). Anticiper ses frais d’obsèques n’est plus réservé à une minorité. En effet, 66% des Français souhaiteraient pouvoir financer leurs obsèques à l’avance(3).

Pour connaître le montant des frais liés à l’organisation de ses funérailles, il est conseillé de faire établir plusieurs devis auprès de divers organismes de pompes funèbres.

Afin de protéger vos proches des conséquences financières liées à votre disparition, vous avez la possibilité de souscrire un contrat d’assurance décès prévoyant le versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) que vous aurez désigné(s). Cette somme pourra notamment être utilisée pour faire face aux différents frais liés aux funérailles, au règlement des dernières factures ….

Laissez-vous vous accompagner dans vos démarches

Quel contrat d'assurance décès pour votre situation, vos besoins de protection ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Guide « Protection et Anticipation »
Guide « Protection et Anticipation »

Que deviendraient ceux que vous aimez s’il vous arrivait malheur ? Vos proches devront, un jour, faire face aux nombreuses conséquences liées à votre disparition. Pour les préserver des aléas de demain, découvrez le guide GMF « Protection & Anticipation ».

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

La fiscalité de l'assurance décès
La fiscalité de l'assurance décès

Pour votre contrat d’assurance décès, vous vous demandez peut-être quelle fiscalité s’applique pour vous et/ou vos bénéficiaires. Voici quelques points pour vous éclairer.