En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Prévoir ses obsèques à l'avance

Publié le 30/11/2016

Préparer ses obsèques à l’avance permet de faire respecter ses volontés et de tranquilliser ses proches en leur facilitant certaines démarches.

paragraphe

 

Organiser ses funérailles de son vivant est une démarche de plus en plus courante : selon une étude Crédoc en 2014, 48% des Français ont déjà laissé des instructions concernant leurs obsèques(1).

Pour s’assurer que tout se fasse dans les meilleures conditions, plusieurs étapes sont à respecter.

FAIRE RESPECTER SES DERNIERES VOLONTÉS

Dans le cadre de l’organisation de funérailles, les proches du défunt sont dans l’obligation de respecter ses dernières volontés. Si vous avez des souhaits spécifiques concernant vos obsèques, vous pouvez en parler oralement à vos proches, mais l’idéal est de rédiger clairement vos volontés sur un papier, à leur remettre et à conserver également dans votre livret de famille.

Vous pouvez y indiquer de manière plus ou moins détaillée vos choix concernant la cérémonie (civile ou religieuse), la sépulture (inhumation ou crémation), le lieu de repos, la société funéraire…

À défaut, ce sont les proches qui prendront les décisions relatives à l’organisation des funérailles.

Afin de faciliter les démarches administratives pour vos proches, n’oubliez pas de classer soigneusement vos papiers (banque, assurance, entreprise…) et indiquez-leur où les retrouver.

FINANCER SES OBSÈQUES

Le coût moyen  des obsèques est de 3 350 €(2) (hors caveau et concession). Anticiper ses frais d’obsèques n’est plus réservé à une minorité. En effet, 66% des Français souhaiteraient pouvoir financer leurs obsèques à l’avance(3).

Pour connaître le montant des frais liés à l’organisation de ses funérailles, il est conseillé de faire établir plusieurs devis auprès de divers organismes de pompes funèbres.

Afin de protéger vos proches des conséquences financières liées à votre disparition, vous avez la possibilité de souscrire un contrat d’assurance décès prévoyant le versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) que vous aurez désigné(s). Cette somme pourra notamment être utilisée pour faire face aux différents frais liés aux funérailles, au règlement des dernières factures ….

 

picto_temoignage_gmf.png


TÉMOIGNAGE : FAIRE FACE EN CAS DE DISPARITION - PAUL, 66 ANS

 

En septembre dernier, j'ai malheureusement perdu ma femme. Il a fallu faire face aux frais liés à sa disparition. Heureusement, nous avions souscrit, il y a 3 ans, un contrat Sérénitude. Deux jours après le décès de ma femme, la GMF m'a versé 10 000 €, me permettant de faire face aux premières dépenses.

cross_up_prevoyance.pngGMF vous propose

Le contrat d’assurance décès Sérénitude, vous permettant par exemple de prévoir les frais liés à votre décès : frais d’obsèques, droits de succession, factures restant à payer…

Vous disposez :

  • D’un capital garanti de 2 000 à 20 000 €.
     
  • Jusqu'à 10 000 € avancés par avance sous 2 jours ouvrés à compter de la simple déclaration du décès de l'assuré sur appel téléphonique(4),
     
  • D’une assistance complète 24h/24 et 7j/7 pour aider vos proches dans les formalités à accomplir et les négociations auprès des pompes funèbres,
     
  • D’un accompagnement psychologique du ou des bénéficiaire(s) désigné(s)(5)

 

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser