Infirmiers : nos conseils pour un CV qui sort du lot

Infirmiers : nos conseils pour un CV qui sort du lot

Dans le cadre d'une candidature à un poste d'infirmier, deux supports sont indispensables : une lettre de motivation et un CV. Mais quels sont les éléments qui doivent nécessairement apparaître sur votre CV ? Quelles sont les bonnes pratiques et quelles sont celles à éviter coûte que coûte ? Nos conseils dans cet article.

Les bonnes pratiques pour un CV d'infirmier

Afin que votre CV d'infirmier fasse immédiatement bonne impression au recruteur, il faut veiller à ce qu'il soit à la fois clair, simple, court, bien structuré, sincère et étayé. Un CV doit être clair dans le sens où un titre doit clairement apparaître, celui du poste d'infirmier en l'occurrence. 

La concision n'est pas toujours aisée surtout lorsqu'on accumule un certain nombre d'années d'expérience mais elle doit primer afin que la personne en charge du recrutement puisse avoir un aperçu rapide et complet de votre parcours professionnel. C'est pourquoi un CV doit idéalement tenir sur une seule page. 

Aussi, un CV doit être sincère dans le sens où il ne faut jamais enjoliver des formations et des expériences, car cela se vérifie rapidement en phase d'entretien et éliminerait toute chance de recrutement si les informations ne s'avèrent pas exactes.

Au contraire, un CV doit valoriser son parcours d'infirmier en l'étayant par les différentes formations suivies au long de sa carrière. Dans le cas d'un infirmier débutant, la bonne approche consiste à mettre en avant les stages effectués et les modules de formation validés. 

La compétence d'un infirmier est ainsi un critère primordial qui doit ressortir dans son CV, une compétence qui se traduit par son expérience professionnelle et des formations ou dans le cas d'un jeune diplômé par les stages qu'il a réalisés. 

Un bon CV d'infirmier doit :

  • être concis et sincère ;
  • afficher un objectif professionnel clair en écrivant dans l'intitulé le poste d'infirmier recherché ;
  • valoriser l'expérience professionnelle de façon anti-chronologique, à savoir en commençant par la dernière expérience en date et en détaillant en quelques points la nature du poste occupé, le lieu et la durée de chaque expérience ;
  • aloriser les stages et les modules de formation pour les infirmiers en début de carrière.

La rubrique "loisirs et activités annexes" doit être succincte, mises à part pour les activités en lien avec la fonction, comme pourrait l'être le bénévolat dans des associations humanitaires par exemple. 

Les éléments d'un bon CV d'infirmier

Pour vous aider à créer votre CV, voici les différentes parties qui doivent y figurer :

  • votre fonction, accompagnée de votre spécialité le cas échéant : "infirmier anesthésiste, infirmier en bloc opératoire, infirmier en puériculture..."
  • votre état civil complet et détaillé : nom, prénom, âge, adresse, numéro de téléphone, email, situation familiale
  • votre expérience professionnelle :
    -    dates de début et de fin de poste dans chaque établissement, accompagnées d'un descriptif d'une ou deux lignes pour chaque expérience
    -    nom de la ville
  • votre formation : date d'obtention du DE d'infirmier et localisation de l'ISFI (Institut de formation en soins infirmiers)  
  • vos loisirs et activités : activités bénévoles, sports, centres d'intérêts, langues étrangères
     

Un dernier conseil, veillez à ne pas commettre ces erreurs 

  • l'absence d'un intitulé clair
  • un CV qui tient sur plusieurs pages ou en recto-verso
  • des parties qui ne sont pas clairement identifiées et séparées les unes des autres
  • des expériences professionnelles qui ne sont pas suffisamment détaillées
  • des oublis dans les formations suivies 
  • oublier d'envoyer sa lettre de motiviation
     

Assurance Personnelle des infirmiers et des aides-soignants

En tant qu’agent de la Fonction Publique Hospitalière, vous méritez une attention particulière. Vous avez choisi de mettre votre vie au service des citoyens, il est indispensable que vous soyez protégé par quelqu’un qui vous connaît bien.

Découvrir l'Assurance Personnelle des infirmiers et des aides-soignants

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

dossier-medical-partagé
Comment « Mon espace santé » aide les professionnels de santé

Le dossier médical partagé (DMP) a été remplacé par « Mon espace santé » le 3 février 2022. Ce carnet de santé numérique conserve et sécurise toutes vos informations de santé : traitements, allergies, résultats d’examens… Ainsi, les professionnels de santé ont accès plus facilement et rapidement aux données nécessaires pour vous soigner dans les meilleures conditions ! C’est donc le gage d’une meilleure prise en charge médicale. Quelles sont les informations contenues dans mon espace santé ? Comment y accéder ? Quels sont les avantages pour la pratique médicale ? Réponses en vidéo.

Lire la suite
L’hôpital d’Alès-Cévennes, le seul établissement de santé français véritablement durable !
L’hôpital d’Alès-Cévennes, le seul établissement de santé français véritablement durable !

Plusieurs établissements de santé ont adopté une démarche Haute qualité environnementale (HQE), mais seul l’hôpital d’Alès-Cévennes, qui fut le pionnier, a atteint les 14 critères exigés par le référentiel. François Mourgues, son directeur à l’époque et actuellement administrateur ANS-GMF, revient sur cette réalisation dont il est à l’initiative.

Lire la suite