Devenir propriétaire pour un investissement locatif

Devenir propriétaire : les différentes étapes pour acheter un bien immobilier

Dernière mise à jour le 10/08/2018Note 3,5 (2 avis)

Dans le même dossier :

L'investissement locatif consiste à acheter un logement dans l'objectif de le mettre en location. Tout ce qu'il faut savoir pour les propriétaires. 

A l'inverse d'un achat immobilier dont l'objectif est de se loger, l'investissement locatif est un placement. Cet investissement immobilier est très intéressant car il permet aux propriétaires de bénéficier, en plus des revenus générés par le loyer, d'importantes réductions d'impôt. Ces déductions sont consenties en échange d'un engagement : celui de dédier le bien à la location.

Acheter pour louer doit être réfléchi et construit comme une réelle stratégie patrimoniale. Avant d'acquérir un bien immobilier pour la location, vous devez en tant que futur propriétaire vous poser des questions essentielles, telles que :

  • Ce logement deviendra-t-il le mien ?
  • Est-ce que je souhaite le transmettre à mes enfants ?
  • Est-ce que je souhaite réaliser cet investissement dans l’objectif de générer une nouvelle source de revenus lorsque je serai à la retraite ?

L'investissement locatif, un cas unique de placement immobilier

Pour l'investissement locatif, la grande majorité du crédit - environ les trois quarts - est financée par le locataire. Un cas unique en termes de placements immobiliers. Le dernier quart est quant à lui remboursé grâce à l'économie d'impôt réalisée et à l'épargne de l'emprunteur.

Les contrats d'assurance emprunteur d'un investissement locatif imposent des garanties décès invalidité. Quelquefois, des garanties supplémentaires sont demandées, comme les incapacités de travail.

Il est à noter que ce mode de garantie est réduit en comparaison des résidences principales. En effet, en cas d'arrêt de travail, le loyer permet de compenser la perte de salaire et auto-finance le bien.

Limiter les risques avec certaines garanties complémentaires

S'il subsiste une partie de l'échéance à la charge du propriétaire, il peut être recommandé de souscrire, dans le cadre de l'assurance emprunteur, la garantie ITT/IPT (Incapacité temporaire et totale de travail/ invalidité permanente et totale) qui rembourse les échéances en cas d'arrêt de travail.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1