Jeu concours trace ta route avec Max

Un jeu de société à faire réaliser par ses élèves !
Quand pédagogie rime avec créativité...

Jeu concours : la fabrication du jeu de société à gagner pour chaque élève de la classe !

L’objectif est de concevoir avec sa classe une maquette de jeu de société sur le thème de la Prévention du Risque Routier qui met en application de façon simple et ludique le cycle 3 de l’APER – Attestation de Première Education à la Route. L ’enseignant est guidé pas à pas dans sa démarche. Chaque maquette est soumise à un jury.
La maquette gagnante est ensuite fabriquée comme un véritable jeu de société.

A qui s'adresse l'outil  : 

aux élèves de CM1 et CM2.
 

Descriptif de l'outil : 

jeu-concours dont la participation se traduit par l’envoi d’une maquette de jeu qui sera, si elle sélectionnée, reproduite comme un véritable jeu de société.
 

Objectifs pédagogiques  :

permettre à l’enseignant de concevoir un jeu de société avec ses élèves et de valider, de façon simple et ludique, le cycle 3 de l’APER (Attestation de Première Education de la Route).
 

Les plus pour l'enseignant  :

guidage pas à pas grâce à un support découpant de façon précise les différentes étapes avant la réalisation finale de la maquette

Trace Ta Route avec Max

Pour en savoir plus consultez la page dédiée

Primaire

Préparez vos élèves de cycle 1 , 2 et 3 à l'APER

Primaire

Préparez vos élèves de cycle 1 , 2 et 3 aux règles de sécurité routière

Collège

Préparez les collégiens aux épreuves d'ASSR avec un outil interactif

L'actualité GMF

Enseignants : comment éviter la fatigue professionnelle ?
Enseignants : comment éviter la fatigue professionnelle ?

Forte intensité de leur métier, exigences émotionnelles importantes, manque de soutien hiérarchique et entre collègues... Une étude de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEEP) du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pointait en 2013 les facteurs de risque psychosociaux auxquels sont confrontés les enseignants et soulignait qu’enseigner tendait vers un métier solitaire. Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris, fait le point sur le risque d’épuisement professionnel et livre les stratégies pour s’en prémunir.