Rouler sans contrôle technique : quelles peuvent être les conséquences ?

Le contrôle technique est obligatoire et a été instauré pour améliorer la sécurité routière. En déterminant si un véhicule est dangereux, il réduit le nombre d’accidents dus à un manque de sûreté. Chaque année, trois millions de véhicules sont ainsi vérifiés ou remis en état avant de continuer à circuler. Que risque un conducteur qui roule sans contrôle technique ? Et en cas d’accident sans contrôle technique, que se passe-t-il ?

Rouler sans contrôle technique : quelles peuvent être les conséquences ?

En quoi consiste et à quoi sert le contrôle technique ?

  • Le contrôle technique vérifie l’état d’un véhicule et sa fiabilité. Cet examen visuel et tactile, sans démontage, dure environ une heure. Ce sont des opérateurs d’un réseau agréé par le Ministère des Transports, indépendants des réparateurs d’automobile, qui le réalisent.
  • Le centre de contrôle est chargé d’identifier les défaillances de votre véhicule et de vous signaler celles susceptibles de mettre en cause la sécurité des usagers de la route ou de porter atteinte à l’environnement.
     

En pratique

Pour faire intervenir votre assurance, le dépôt d’une plainte contre X pour vandalisme auprès des forces de l’ordre est obligatoire. Le récépissé de la plainte est ensuite à envoyer à votre assureur dans un délai de 5 jours. L’indemnisation intervient après le passage d’un expert, mandaté par l’assureur. Une franchise peut-être déduite du règlement final.

Rouler sans contrôle technique : quels sont les risques ?

Périodique et obligatoire, le contrôle technique doit s'effectuer dans les 6 mois précédant le 4e anniversaire de la première mise en circulation du véhicule et doit ensuite avoir lieu tous les deux ans à l’initiative du propriétaire.
Si le contrôle technique garantit l’intégrité et la sûreté du véhicule, il engage aussi le conducteur et sa volonté : ne pas mettre sa vie ni celle des autres, en danger. C’est pourquoi le défaut de contrôle technique est une infraction grave au Code de la route. Le conducteur est en infraction en cas d’absence de contrôle technique, mais également si le contrôle technique n'est pas effectué dans les délais réglementaires.

Vol d’un véhicule sans contrôle technique : que propose GMF ?

En cas de vol ou tentative de vol de votre véhicule, le contrat GMF AUTOPASS prévoit l’indemnisation des dommages, et ceci même si votre contrôle technique n’est pas à jour.

Les sanctions en cas de défaut de contrôle technique

Le propriétaire du véhicule s'expose à une amende forfaitaire de 135 € sans perte de points – le montant peut être porté à 750 euros par l’agent verbalisateur – et à l'immobilisation de son véhicule. 

Les autorités de police ou de gendarmerie peuvent décider de :

  • retirer au conducteur le certificat d'immatriculation. Elles délivrent alors une fiche de circulation provisoire valable 7 jours lui permettant de faire réaliser le contrôle technique et les réparations qui s’imposent ;
  • interdire à la circulation le véhicule présentant des défaillances critiques, seule la contre-visite favorable permet de lever l’interdiction. En cas de non-respect de cette sanction, le propriétaire encourt une amende et la mise en fourrière de son véhicule.

L’application de ces sanctions (tout ou partie) ne dépend pas du fait qu’un accident se soit produit.
 

Le défaut de contrôle technique en cas d’accident

L'assurance au tiers, aussi appelée responsabilité civile, obligatoire a été instaurée dans l'intérêt des victimes, qui bénéficient ainsi toujours d'un garant. Au titre de cette garantie :

  • votre responsabilité civile couvre les dommages causés à un tiers non responsable, que votre contrôle technique soit à jour ou non ;
  • la responsabilité civile de la partie adverse couvre vos dommages si vous n’êtes pas le responsable de l’accident ou à défaut, le Fonds de garantie automobile. Le défaut de contrôle technique n’a donc pas de conséquence sur l’indemnisation de préjudice subi.

S’il est démontré que vous êtes responsable et que le défaut de contrôle technique est à l’origine de l’accident, cela entraîne une diminution ou une annulation des garanties complémentaires : garantie individuelle du conducteur, garanties dommages tous accidents, vol, protection juridique et assistance…

Pour savoir si le défaut de contrôle technique invalide tout ou partie des garanties complémentaires, référez-vous aux conditions générales ou particulières de votre contrat d’assurance auto qui précise obligatoirement les clauses d’exclusion . Celles-ci sont rédigées de façon à attirer l’attention de l’assuré.
 

Ce qu’il faut retenir

Il faut posséder un contrôle technique valide, à défaut de quoi, il y a un risque de ne pas pouvoir être indemnisé en cas d’accident responsable si l’assureur prouve un défaut d’entretien…

ampoule-gmf.png


Bon à savoir

Depuis 2018, une nouvelle Directive Européenne est appliquée à la France, elle vise à renforcer la prévention et la sécurité routière en introduisant un contrôle technique plus exigeant : augmentation du nombre de points de contrôle et la création de la catégorie dénommée « défaillance critique ».

En 2020, il faut compter 79 euros pour effectuer le contrôle technique d’une voiture diesel, 81 euros pour une essence et 85 euros pour une hybride ; mais de fortes disparités existent selon les localités. Le 8 octobre 2020, le gouvernement a lancé un comparatif de prix officiel dédié au contrôle technique. 
Un peu moins de 20 % des véhicules doivent réaliser une contre-visite *, le plus souvent liée à la défaillance des liaisons au sol (suspension et pneumatiques), l’éclairage et la signalisation, puis le freinage.
*Source : Ministère de la transition écologique, 2018

Agent du service public : comment bénéficier de 10% de réduction sur votre contrat d’assurance Auto Pass ?

Si le véhicule vous appartient ou  appartient à votre conjoint ou concubin (y compris partenaire PACS), la carte grise est à votre nom ou à celui de votre conjoint, vous pourrez alors bénéficier de

10% de réduction(1)

sur un contrat d’assurance GMF « Auto Pass », si vous ou votre conjoint – marié ou « pacsé » – êtes agent de la fonction publique, au moment de l’établissement du devis d’assurance auto.

-10%
Je commence ma simulation auto

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Coronavirus : le contrôle technique est-il toujours obligatoire ?
Coronavirus : le contrôle technique est-il toujours obligatoire ?

En pleine crise sanitaire du coronavirus (Covid-19), l'obligation de faire réaliser le contrôle technique de son véhicule est toujours d'actualité. Le gouvernement a récemment accordé un délai supplémentaire. Voici ce que vous devez savoir.