Jeune conductrice au volant de sa voiture assurée GMF

Assurance auto jeune conducteur

Votre permis de conduire en poche, vous souhaitez assurer votre première voiture ? Découvrez l'assurance auto GMF, des formules de garanties adaptées à votre profil de jeunes conducteurs et faites des économies !

Faire une simulation auto

Avantage GMF

Bio bonus

Jusqu'à -10%

pour les détenteurs d'un véhicule propre(1)

Avantage GMF

Eco-citoyen

-10%

pour conduite éco-citoyenne si vous utilisez les transports en commun quotidiennement(2)

Avantage GMF

Petit rouleur

-15%

pour les petits rouleurs soit -5000 km/an(3)

Découvrez ce que GMF peut vous proposer

Vous avez – de 30 ans ? Bénéficiez de -10% si vous utilisez les transports en commun(4)

Avec l'assurance Auto Pass GMF, découvrez une assurance sur mesure qui protège votre véhicule, son conducteur et ses passagers. Bénéficiez de nos réductions spécifiques pour les jeunes conducteurs novices. GMF propose un contrat d’assurance auto pour les jeunes conducteurs incluant la garantie du conducteur dans toutes les formules proposées.

Jeunes Agents du Service Public, cumulez les avantages avec GMF.

GMF propose différentes formules d'assurance auto. Pour trouver l'assurance qui correspond à votre besoin faites un devis assurance auto.

Agent du service public, assurez votre voiture et bénéficiez d'offres dédiées

Agent du service public, assurez votre voiture et bénéficiez d'offres dédiées

Vous avez choisi de mettre votre vie au service des citoyens, il est indispensable que vous soyez protégé par quelqu’un qui vous connait bien. GMF propose une assurance pour votre voiture ainsi que des garanties pensées pour vous, Agents du service Public.
 

-10%
complémentaires si vous êtes agent du service public(5)

-10%
Je commence ma simulation auto

Les engagements GMF

  • Un véhicule de remplacement

    en cas de panne, vol, accident

  • Assistance médicale

    Assistance médicale

    dans le monde entier, 24h/24 - 7j/7

  • Assistance 0km

    en cas de panne, vol, accident

  • Prêt véhicule

    jusqu’à 40 jours en cas de vol

Informations situations particulières pour votre assurance auto

Informations situations particulières pour votre assurance auto

Pour assurer le véhicule, la carte grise doit être à votre nom ou au nom de votre conjoint(e), concubin(e), partenaire pacsé(e). Nos contrats sont destinés aux personnes physiques domiciliées en France Métropolitaine et dans les DOM.


Il vous est impossible d’obtenir un tarif correspondant, si vous souhaitez souscrire votre contrat en ligne mais vous n'êtes pas le conducteur principal ou vous, votre conjoint (époux, concubin, partenaire lié par un pacs) ou votre enfant n’êtes pas les seuls conducteurs habituels du véhicule.


Il vous est impossible d’obtenir un tarif correspondant, si vous souhaitez assurer un camping car, un 2 roues, une voiturette (avec ou sans permis) ou une remorque.


Il vous est impossible de souscrire en ligne, si vous avez eu un accident avec alcoolémie, un délit de fuite après accident, une suspension, un retrait, une invalidation ou une annulation du permis de conduire, une nullité du contrat pour fausse déclaration des antécédents, une résiliation pour tentative d’escroquerie à l’assurance ou un non paiement auprès de l’assureur précédent.

Nos conseils Auto

Pneus neige sur route de montagne enneigée
Loi Montagne 2022 : ce qui a changé au 1er novembre

La loi Montagne 2022 entre en vigueur pour la période hivernale, du 1er novembre 2022 au 31 mars 2023. Elle impose notamment la mise en place de dispositifs antidérapants sur les pneumatiques des véhicules pendant la période hivernale. Les pneus neige deviennent-ils obligatoires ? Pouvez-vous vous contenter de chaînes ? Quelles sanctions risquez-vous si vous n’équipez pas votre véhicule ? Pour vous aider à préparer votre voiture pour l’hiver, faisons le point sur les nouvelles dispositions légales applicables pour l’hiver 2022-2023.

Lire la suite

FAQ : Tout savoir sur l'assurance auto jeunes conducteurs

Combien de temps reste-t-on jeune conducteur ?

Suite à un taux d'accidents mortels élevé chez les jeunes conducteurs, l'Etat a mis en place le permis probatoire : est considéré comme "jeune conducteur" une personne ayant eu son permis de conduire il y a moins de 3 ans avec une formation classique ou 2 ans en conduite accompagnée . Il existe aussi une possibilité de diminuer cette période probatoire avec des stages.
Les jeunes conducteurs ont des limitations de vitesse probatoires (entre 10 et 20 km/h de moins qu'un conducteur classique). Les sanctions sont identiques à celle d'un conducteur avec un permis définitif mais attention : comme le capital de 12 points du permis est obtenu au bout de 2 ans, il est tout à fait possible pour un jeune conducteur de perdre son permis dès la 1ère année ! Et comme le stage de récupération de points n'est pas possible pour lui, il doit repasser son code de la route et son permis.
 

Pendant combien doit on souscrire une assurance auto jeune conducteur ?

La durée de l'assurance jeune conducteur est de 2 ou 3 ans suivant le mode d'apprentissage (conduite accompagnée ou non). Souscrire un contrat d'assurance auto est une obligation légale pour tous les automobilistes. 

Combien coûte une assurance jeune conducteur ?

Les tarifs sont calculés en fonction du type de voiture, des garanties, des options souscrites et, surtout, du profil du conducteur principal. Ces critères peuvent être optimisés pour réduire votre prime.. Une petite « citadine » assurée en fonction du nombre de kilomètres parcourus  peut-être un bon point de départ pour évaluer le budget voiture d’un jeune conducteur. Faites le test en réalisant votre devis assurance auto.

Assurance jeune conducteur : malus, surprime, comment ça marche ?

Avec peu d’expérience, les jeunes conducteurs sont plus souvent victimes d'accidents, en particulier avec des dommages corporels voire mortels.. C’est pourquoi le tarif d’assurance qui leur est proposé est en général supérieur à la prime de référence : ils payent alors une surprime. C’est la surprime qui fait la différence entre l’assurance jeune conducteur et l’assurance automobile classique. Elle n’est toutefois pas automatique : certains assureurs choisissent de ne pas l’imposer.

Le taux de surprime varie avec la maturité du contrat et le comportement du jeune conducteur. Ce taux va progressivement se rapprocher des conditions d’un contrat classique, en se fondant sur deux critères.


L’évolution tarifaire :


Le taux de surprime annuel est décroissant.

  • Année 1 : 100 %
  • Année 2 : 50 %
  • Année 3 : 25 %

 L’absence d’accident :
la surprime diminue chaque année de moitié, si le conducteur n’a eu aucun  accident responsable. Au bout de trois années consécutives sans accident, elle disparaît totalement.
 

Où s’assurer quand on est jeune conducteur, quelles garanties ou formule ?

Une formule au tiers sera moins chère, mais comporte moins de protection. Cette formule comprend la garantie responsabilité civile, garantie de base obligatoire du contrat auto : elle permet d’indemniser les tiers victimes de dommages matériels ou de dommages corporels suite à un accident dont vous êtes responsable. Une formule au tiers ne couvre pas les dommages de votre propre véhicule ou de son vol/tentative de vol.

Une formule tous risques est recommandée pour protéger le capital que représente votre véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion. Cette formule couvre non seulement les dommages aux tiers, mais aussi tous ceux subis par votre véhicule : bris de glace, incendie, vol, tempête, attentat, catastrophe naturelle, catastrophe technologique, dommages accidentels. La garantie dommages couvre votre véhicule quel que soit votre responsabilité selon les modalités du contrat. Cette garantie peut être proposée avec des niveaux de garantie et de franchise modulables. 
 

La garantie du conducteur (ou garantie Accidents corporels du conducteur ») permet une couverture du conducteur pour indemniser ses blessures graves en cas d’accident responsable. Vérifiez qu’elle est bien incluse dans le contrat car elle n’est pas obligatoire !
 

Quelle compagnie d’assurance choisir ?

Définissez votre besoin pour votre véhicule avant de sélectionner un assureur. Pensez à comparer le contenu des garanties, les montants de franchises dans les propositions (c’est-à-dire le montant qui reste à votre charge en cas de sinistre) et la présence d’une garantie du conducteur responsable. 


Utilisez les comparateurs comme par exemple Assurland pour bénéficier de la meilleure option possible. Ils peuvent vous proposer plusieurs comparatifs d'assurance auto. Munissez-vous de votre carte grise afin d’obtenir le tarif le plus ajusté. 


Dans tous les cas, faites jouer la concurrence, comparez les garanties proposées et les montants de franchises ! Un tarif plus intéressant, peut cacher une couverture moins complète et/ou une franchise plus élevée. 
 

Comment assurer un jeune conducteur ?

Pour assurer un jeune conducteur, il faut simplement un certificat d'immatriculation du véhicule, (carte grise). Il faudra également fournir le permis de conduire du jeune conducteur, permettant à l'assureur de connaître la date d'obtention du permis, le montant de la surprime d'assurance peut varier en fonction de cette date.   

Parents : votre enfant vient d’avoir son permis, comment l’assurer ?

Si vous voulez assurer un jeune conducteur en tant que  second conducteur ou conducteur occasionnel,  vous devez faire les procédures auprès de votre compagnie d'assurance. Il vous suffit de prévenir votre assureur et lui demander d’ajouter un jeune permis sur votre contrat actuel d'assurance auto. Attention cependant car être conducteur secondaire signifie utiliser occasionnellement le véhicule. Si votre enfant utilise quotidiennement votre véhicule, il doit être déclaré en tant que conducteur principal faute de quoi cela est considéré comme une fausse déclaration et soumis à sanction sévère (jusqu’à 5 ans de prison et 375 000 € d’amende).

Comment réaliser un devis d’assurance jeune conducteur et obtenir un tarif ?

Vous pouvez réaliser un devis d’assurance auto sur notre site en répondant à quelques questions. En 3 minutes, nous faisons une estimation de prix d’assurance auto. 

Que propose GMF avec son assurance auto jeune conducteur ?

Tous les jeunes conducteurs qui choisissent un contrat auto GMF, quelle que soit la formule, bénéficient de quatre engagements :

  • La garantie du conducteur
  • Le dépannage remorquage en cas d’accident sans franchise km,
  • Le rapatriement du véhicule de l’étranger, les frais de gardiennage à l’étranger
  • Une assistance médicale dans le monde entier 24h/24 et 7/7.

Notre contrat d’assurance auto jeune conducteur offre des tarifs avantageux. Vous bénéficiez de 10 % de réduction supplémentaires si vous :
êtes agent de la fonction publique  ou ;
avez moins de 30 ans et que vous utilisez les transports en commun.

Dépannage en bas de chez vous en cas de panne, d’accident ou de vol avec les formules Confort du contrat AUTO PASS, même assuré au tiers, jusqu’à 2 fois par an.

Comment réduire le tarif d’assurance du conducteur débutant ?

Les assureurs accordent des avantages tarifaires importants aux candidats en conduite accompagnée. Ce dernier doit détenir son permis et être vierge de condamnation routière depuis plus de 5 ans.
La conduite accompagnée peut avoir lieu selon l’âge du candidat :

  • Dès 15 ans avec l’apprentissage anticipé qui prévoit une formation en auto-école pour le Code de la route et 20 heures de conduite, suivi d’une période de conduite accompagnée sur une année. L’épreuve du permis est passée dès l’anniversaire des 17 ans du candidat.
  • De 16 à 18 ans, les jeunes qui veulent devenir professionnels de la route ont la possibilité de passer le permis dans le cadre de leur formation professionnelle et de la conduite encadrée.
  • À partir de 18 ans, la conduite supervisée peut se faire après la phase de formation à l’auto-école (code de la route et 20 heures de conduite). Elle a lieu avec un accompagnateur qui est habilité à conduire un véhicule de l’auto-école et demeure possible après un échec à l’épreuve pratique du permis.
     

Quelle sont les avantages tarifaires de la conduite accompagnée ?

Le taux de surprime varie avec la maturité du contrat et le comportement du jeune conducteur.

Le taux de surprime peut être jusqu’à deux fois moindre. Il est décroissant, comme pour l’assurance auto classique :

  • Année 1 : 50 %
  • Année 2 : 25 %
  • Année 3 : 12,5 %

En cas d’absence d’accident, les conditions sont identiques à celles d’un contrat classique : la prime diminue chaque année de moitié, sans accident responsable. La surprime disparaît complètement au bout de trois années consécutives sans accident.
 

Jeune conducteur, quelle voiture choisir ?

En théorie, un jeune ayant obtenu son permis récemment peut conduire n’importe quel véhicule (en rapport avec le permis qu’il a obtenu). Dans la pratique, plus le véhicule sera puissant, plus le risque d’accident chez un conducteur peu expérimenté va augmenter, plus la cotisation d’assurance va grimper ! Sans oublier le coût des réparations sur ce type de véhicule qui peut se montrer exorbitant. Il est donc préférable d’éviter certains types de voiture (sportive notamment) quand on est jeune conducteur et de privilégier des puissances inférieures à 6 chevaux (petite citadine).

Mon enfant vient d’avoir son permis, peut-il conduire ma voiture ?

N’importe quel conducteur titulaire d’un permis peut utiliser votre véhicule assuré à votre nom même si il n’est pas spécifiquement désigné au contrat. Mais attention ! En cas de sinistre, votre franchise sera beaucoup plus élevée et si le conducteur est un « jeune conducteur », vous devrez vous acquitter d’une franchise novice, encore plus importante. Il est alors préférable et avantageux pour vous, même si la conduite est occasionnelle, de déclarer en conducteur secondaire votre enfant.